dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Indemnité carburant de 100 euros : quelle est la cause de ce retard de paiement ?

Le retard de paiement de l’indemnité carburant de 100 euros a été causé, selon les explication, par un bug informatique. En ce sens, la décision de simplifier le processus en proposant un délai moyen de traitement de 14 jours a créé des problèmes.

L’indemnité carburant de 100 euros retardé par un bug informatique 

L'indemnité carburant de 100 euros retardé par Un bug informatique 

En effet, une information du RMC faisait état jeudi d’un retard de paiement de la prime carburant de 100 euros. Où plusieurs automobilistes attendaient une prime qu’ils n’ont pas reçue à cause de ce bug informatique. De plus, ces bénéficiaires ignorent même la raison du retard de paiement.

Toutefois, le gouvernement s’est vanté de simplifier le processus en proposant un délai moyen de traitement de 14 jours.

La machine a fait face à un bug et a retardé le paiement des indemnités convoitées des automobilistes. D’ailleurs, la plateforme a notamment connu un bug en janvier dernier lié aux demandes d’enregistrement des automobilistes. Néanmoins, le problème a été résolu grâce à l’ancien système d’enregistrement (avant 2009) fin février.

De plus, 100 000 documents ont été rejetés en raison de problèmes de transfert de données entre les compagnies d’assurance et les services de l’État.

Lire aussi : Chèque énergie : plus de 6 millions de foyers vont devoir patienter

Retraite : le Sénat vote le départ à la retraite à 64 ans

Visa Schengen : la Suisse délivre les premiers visas pour des victimes du séisme

Indemnité carburant de 100 euros : Retard de versement

Indemnité carburant de 100 euros : Retard de versement

Effectivement, certains bénéficiaires  ne connaissent pas la cause du retard de paiement de l’indemnité carburant de 100 €.

En ce sens, la station a réussi à accepter le dossier de l’auditeur grâce à sa rubrique « RMC Committed to You ». Cependant, l’augmentation du délai de traitement était due à la perte du RIB, qu’elle a pourtant transmis sans être prévenue du problème.

le ministère de l'Économie

Visiblement, le ministère de l’Économie a en outre reconnu qu’une erreur informatique avait retardé l’enquête radio du programme. De plus, il faut effectuer un maximum de contrôles vu qu’il s’agit d’argent public, selon ce qu’a ajouté Bercy.

En outre, 6 millions de demandes avaient été reçues depuis le lancement du système, a indiqué le cabinet du ministre. Le service préfère notamment mettre l’accent sur le fait que « plus de la moitié des gains » ont déjà été versés.

En revanche, la prime, qui se terminait initialement le 28 février, peut être réclamé jusqu’au 31 mars.

Lire aussi : Rendez-vous visa vers la France : note importante de VFS Global

Caisse d’allocations familiales : vers une simplification de démarches en ligne

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires