- Advertisement -

Inflation 2023: le portefeuille des automobiliste à rude épreuve

L’inflation bat toujours son plein en France. Les prix des différents produits ont connu en effet des hausses vertigineuses. Le carburant n’a pas été épargné par cette flambée puisque ses tarifs ont également augmenté. La mauvaise nouvelle, c’est que cette situation risque de perdurer cet été.

Jamais la France n’a été secouée par une inflation d’une telle ampleur et d’une telle endurance. Un état de fait expliqué par plusieurs critère dont la situation géopolitique marquée notamment par la guerre en Ukraine qui n’a pas été sans conséquence sur les prix des produits de première nécessité.

Ce conflit contre la Russie aura surtout impacté les tarifs des énergies mais aussi du carburant. En effet le prix de l’essence ont connu des hausses importantes cette année.  Il est passé ainsi de 1,69 euro à 1,82 euro, quand celui de Super SP95-E10 a bondi de 1,84 euro à 1,92 euro, entre mi-mai et début août.

Inflation: les raisons de la flambée des prix du carburant

D’autres paramètres entrent encore dans cette flambée. En plus de l’inflation, la saison estivale a aussi influencé les coût du carburant, explique sur Europe 1 Fabrice Godefroy, expert mobilité pour l’association 40 millions d’automobilistes.

« Comme on est dans une période de vacances, ça peut avoir évidemment une incidence parce qu’il y a forcément plus de consommation de carburant et forcément, il y a plus de demande », a indiqué ce spécialiste.

Inflation: les automobilistes doivent se serrer encore la ceinture

La situation ne devrait pas s’améliorer dans les quelques prochaines semaines. Selon ses prévisions d’un autre expert, cette tendance haussière devrait être maintenue au moins jusqu’à la fin de l’été.

« Le moindre évènement dans un sens ou un autre a une influence importante sur le prix du baril », souligne en effet Francis Pousse, président national stations-service chez Mobilians, cité ce samedi 5 août par Midi Libre.

« Nous n’avons pas de boule de cristal (…) J’ai lu qu’hier, il y avait une contre-opinion sur l’état de l’économie internationale et depuis, les cours sont en train de baisser. Comme quoi la prévision est difficile », tempère l’intervenant.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires