jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Inflation en France: les augmentations de salaires actées

Petites mais ne peuvent que être de bienvenue pour les ménages en ces temps d’inflation en France. Les augmentations de salaires touchant la fonction publique viennent d’être actée et devront prendre effet à partir du 1er juillet. 

« Le coup de pouce », pour reprendre l’expression du site Capital. fr, qui a rapporté l’information ce jeudi 29 juin, a été annoncé le 12 du mois en cours par le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini.

La décision prise lors d’une réunion avec les huit organisations syndicales représentatives, consiste à revaloriser le point d’indice qui sert à calculer le traitement de base de l’ensemble des fonctionnaires de la fonction publique.

Inflation en France: le point d’indice revalorisé

Cette mesure qui arrive à point nommé pour ces fonctionnaires en cette période d’inflation en France a été acté par décret publié ce jeudi 29 juin. Ainsi la grille de rémunération sera revue à la hausse à hauteur de 1.5% pour l’ensembles des fonctionnaires. Une augmentation qui reste insignifiante par rapport à celle enregistrée l’année dernière qui était de 3.5%.

Concrètement, détaille le site spécialisée citant un document du ministère, « les agents situés entre les échelons 2 et 9 de la grille C1 et ceux situés dans les cinq premiers échelons de la grille B1 profiteront d’un octroi d’un à neuf point(s) d’indice supplémentaire(s) ». La même source fait savoir qu’ils seront au total, plus de 1,4 million de fonctionnaires qui seront éligibles dont 384.000 agents de l’État, 803.000 agents territoriaux et 255.000 agents hospitaliers.

Inflation en France: ce que va changer sur les salaires à partir du 1er juillet

Selon une simulation effectuée le même site, cette nouvelle augmentation permettra à un agent de catégorie B débutant (au premier échelon de la grille B1) de voir son traitement mensuel passer de 1.750,86 à 1.811,61 euros brut au mois de juillet.

« Quant à la rémunération d’un agent situé au troisième échelon de la grille C1 – qui touche le même traitement de base qu’un agent en bas de la grille B1 aujourd’hui -, elle augmentera à 1.787 euros brut par mois à compter du mois prochain grâce à la revalorisation de la valeur du point d’indice et à l’octroi de neuf points supplémentaires. », souligne encore Capital.fr.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires