web analytics
- Advertisement -
ActualitéInvestissement / tourisme : Diaspora et Khalleejis en force

Investissement / tourisme : Diaspora et Khalleejis en force

De nombreux investissements touristiques, initiés par des Algériens résidant à l’étranger et des Khaleejis, du Golfe arabe, sont déjà inscrits.

C’est ce qu’a indiqué, aujourd’hui, Mme Djaouhar Hadi, Directrice générale des investissements au niveau de ce ministère à la chaine de télévision privée Echorouk News. Cette annonce intervient au lendemain de l’adoption par les députés de l’APN du nouveau texte de loi régissant les investissements en Algérie.

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a déclaré à ce propos que l’Algérie constituera un carrefour pour les investisseurs locaux et étrangers, grâce aux mesures incitatives contenues dans la nouvelle loi sur l’investissement. Cette loi qui « consacre les principes de la liberté d’investir », permet aux investisseurs de bénéficier d’un accompagnement de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) et du Conseil national de l’investissement (CNI), a-t-il ajouté.

investissements « Des opérateurs qataris en visite en Algérie »

Il y a quelques jours seulement, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi s’est entretenu avec l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdulaziz Ali Naama, autour des opportunités dans le domaine du tourisme. Les deux parties ont, en outre, convenu de  l’importance de finaliser le projet de mémorandum dans le domaine du tourisme entre les deux pays et de le signer dans les plus brefs délais.

S’en est suivi la visite à Alger d’une délégation d’hommes d’affaires qataris. Elle a été reçue par le ministre du Tourisme et le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi. Cette rencontre a été l’occasion de présenter des exposés sur les opportunités d’investissement touristique et hôtelier ainsi que les éventuels partenariats à établir dans le domaine de la gestion touristique et des stations thermales au niveau de plusieurs wilayas, notamment dans le sud.

Certains des sites d’investissement potentiels comprennent la région de M’sida près d’Annaba et de la frontière tunisienne, ainsi que la région de Ghardaïa. Il faut savoir, à ce propos, que le Qatar est le plus grand investisseur arabe en Algérie, représentant 74% de tous les investissements étrangers.

Un bureau AH et une ligne maritime

S’agissant des moyens de transport entre les deux pays, l’Ambassade d’Algérie à Doha avait annoncé, le mois dernier, sur sa page facebook, la prochaine ouverture d’un bureau d’Air Algérie au Qatar. L’ouverture de cette agence se fera « conformément aux lois en vigueur au Qatar et en coordination avec l’administration centrale compétente en Algérie ».

Coté maritime, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait annoncé, lors de sa visite au Qatar en février dernier, un projet d’ouverture d’une ligne maritime Alger-Doha pour le transport des marchandises et des voyageurs, avant fin 2022. Ravis d’entendre cette annonce, les représentants de la communauté nationale établie au Qatar ont alors exprimé leur entière satisfaction.

Investissement
Investissement / tourisme : Diaspora et Khalleejis en force
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -