web analytics
- Advertisement -
ActualitéLa Baisse des Prix de l'Immobilier en France : Tour d'Horizon des...

La Baisse des Prix de l’Immobilier en France : Tour d’Horizon des Villes Impactées

La Baisse des Prix de l’Immobilier en France – Comment évolue actuellement le marché immobilier en France ? Les données rapportées par le site Leprogres.Fr indiquent que, à la fin d’octobre, huit des onze plus grandes métropoles françaises ont enregistré une baisse significative des prix.

Face à la montée des taux de crédit, ces ajustements généralisés des villes interrogent sur la manière dont le marché immobilier s’adapte. Les chiffres actuels laissent-ils présager une persistance de ces ajustements jusqu’au printemps prochain, voire un possible rebond saisonnier ?

Villes Impactées par la Baisse des Prix de l’Immobilier en France

Nantes, Lyon, Marseille : -0,8% Parmi les grandes métropoles touchées, Nantes, Lyon et Marseille se distinguent par une baisse de 0,8%, avec des prix au mètre carré de 3 746 €, 4 932 €, et 3 745 € respectivement. Ces chiffres reflètent une contraction du marché immobilier dans des villes majeures.

Strasbourg, Rennes : -0,3% Strasbourg et Rennes suivent cette tendance avec une baisse de 0,3%, affichant des prix de 3 978 € et 4 012 € par mètre carré. Ces deux villes, traditionnellement dynamiques, montrent une réaction aux fluctuations du marché.

Bordeaux, Nice : -0,1% Bordeaux et Nice affichent une légère baisse de 0,1%, avec des prix de 4 534 € et 5 208 € par mètre carré respectivement. Bien que modérée, cette baisse indique un changement dans des marchés immobiliers souvent considérés comme robustes.

Paris : -0,7% Paris, la capitale, n’échappe pas à cette tendance baissière, perdant 0,7% en un mois, soit un mètre carré à 9 733 €. Cette diminution rapide, du jamais vu depuis 2009, souligne une volatilité inattendue dans le marché immobilier parisien.

La Baisse des Prix de l’Immobilier en France : Résistance dans Certaines Villes 

Toulouse : +0,2% Cependant, toutes les grandes métropoles ne suivent pas cette tendance à la baisse. Toulouse affiche une résistance avec une légère augmentation de 0,2%, montrant une stabilité relative malgré les pressions du marché.

Lille : +0,1% Lille suit avec une légère hausse de 0,1%, témoignant d’une résilience remarquable dans le contexte actuel.

Montpellier : +0% Montpellier maintient la stabilité avec une variation nulle, illustrant une situation où les prix restent constants malgré les fluctuations économiques.

Lire aussi : Subventions de 10 000€ pour Acheter une Maison en France

La Baisse des Prix de l’Immobilier en France : Différences entre Maisons et Appartements 

Selon les informations relayées par le site Leprogres.Fr, une analyse approfondie du marché immobilier en France révèle une disparité significative entre les prix des maisons et ceux des appartements depuis le début de l’année. La tendance indique un recul plus marqué des prix des maisons, enregistrant une baisse de 0,8%, tandis que celle des appartements reste plus modérée, avec une diminution de 0,4%. Cette divergence s’explique en partie par la taille généralement plus importante des maisons, mais également par une augmentation antérieure plus marquée de leurs prix, un phénomène observé à la sortie de la crise sanitaire.

La Baisse des Prix de l’Immobilier en France : Tendances Nationales et Régionales 

À l’échelle nationale, l’évolution des prix immobiliers montre une tendance à la baisse plus répandue pour les maisons que pour les appartements au cours de l’année 2023. Alors que seulement un tiers des départements enregistrent une diminution des prix des appartements, cette proportion s’élève à deux tiers pour les maisons. Les départements qui hébergent les plus grandes métropoles semblent être particulièrement touchés par la diminution des prix des appartements, avec le Rhône (-5,1%), la Gironde (-4,5%) et la Loire-Atlantique (-3,7%) enregistrant les baisses les plus significatives.

Concernant les maisons, la situation est plus préoccupante dans certaines régions, illustrée par des reculs de prix plus prononcés. La Moselle (-11,3%), le Haut-Rhin (-9,1%) et le Bas-Rhin (-6,3%) connaissent les diminutions les plus marquées, soulignant ainsi les disparités régionales dans l’évolution du marché immobilier.

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -