mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

La diaspora algérienne en France réaffirme sa pleine solidarité

Dans un communiqué rendu public à la fin des travaux de cette rencontre, organisée par le Mouvement de la diaspora algérienne établie en France (MOUDAF), les participants soutiennent que « le peuple de Palestine est en droit d’attendre de la communauté internationale et du monde arabe en particulier un soutien plus ferme et une action plus résolue pour une paix durable qui passe nécessairement par la satisfaction des droits nationaux légitimes du peuple palestinien à un Etat souverain avec El Qods pour capitale ».

La diaspora algérienne salue l’entente et l’unité des rangs des palestiniens

Lire aussi : mort d’une chanteuse algérienne : un ressortissant algérien avoue son crime 

Les participants ont accueilli « avec satisfaction » l’entente et l’unité des rangs des Palestiniens, proclamée et consacrée dans la « Déclaration d’Alger », exhortant les dirigeants arabes à « agir avec l’ONU et la communauté internationale, d’urgence et avec fermeté, pour arrêter les massacres barbares perpétrés par l’entité sioniste en Palestine et mettre fin à l’impunité de l’entité sioniste ».

« Nous appelons avec force les dirigeants arabes à agir et prendre fait et cause pour la légitimité de la résistance palestinienne et l’accompagner sur le long chemin de son combat libérateur légitime », ajoute le communiqué.

Evoquant la 31ème session du sommet de la Ligue des Etats arabes, prévue les 1er et 2 novembre à Alger, les participants ont souligné que le sommet d’Alger « se tient à un moment où le monde traverse une nouvelle phase décisive de son évolution historique, politique, économique, sociale et culturelle, des enjeux et défis qui interpellent les dirigeants arabes à œuvrer impérativement en harmonie et travailler main dans la main ».

Cette situation « exige des Etats arabes plus de solidarité et leur impose de rester plus que jamais attachés aux valeurs indispensables à la cohésion et à l’unité », ont-ils soutenu, estimant que cela constitue « un défi que la ligue arabe doit relever ».

La diaspora algérienne exprime leur reconnaissance

Les membres de la diaspora algérienne établie en France ont exprimé, à ce titre, leur reconnaissance et leur respect au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour son engagement et sa mobilisation personnelle afin que le sommet arabe d’Alger « puisse franchir une étape historique et pour que la voix du monde arabe soit entendue dans les foras internationaux ».

« La mémoire collective arabe et l’histoire enregistreront, une fois de plus, en lettres d’or et pour l’éternité la solidarité populaire agissante de l’Algérie exprimée de noble manière avec le monde arabe », relèvent les participants.

Diaspora algérienne djalia-dz

Pour rappel, cette rencontre, organisée à la veille de la commémoration du 68ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954 et de la tenue du Sommet arabe à Alger, a été présidée par M. Nacer Khabat, porte-parole du MOUDAF et membre de l’Observatoire national de la société civile algérienne, avec la participation de M. Kaoua Mustapha, directeur de l’Institut de la civilisation arabe et méditerranéenne de Lyon, du militant des droits de l’homme et des peuples, M. Mahrez Lamari et du représentant du Consul général d’Algérie à Lyon.

Djalia-dz avec Aps

Actualités Similaires