jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

La douane de l’aéroport d’Alger : implication d’un douanier dans une affaire illicite

Une personne travaillant à la douane de l’aéroport d’Alger est impliquer dans une affaire de contrebande avec une commerçante de  »Caba ».

La douane de l’aéroport d’Alger : arrêtés pour tentative de transfert d’argent illégalement

La douane de l'aéroport d'Alger : arrêtés pour tentative de transfert d'argent illégalement

Les éléments de la police des frontières ont effectuer une opération minutieuse qui a permis de déjouer une tentative de transfert illicite d’argent d’un montant de 38 000 €. Impliquant un douanier qui travaille à l’aéroport d’Alger ainsi qu’une commerçante de  »Caba ».

À la suite de l’examen des bagages du suspect, les agents de la PAF ont découvert 25 000 € dissimulés dans la poche intérieure de sa valise et 13 000 € scotchés à un autre endroit dans la même valise.

Après avoir ouvert une enquête à ce sujet, la justice a conclu que le commerçant impliqué avait intentionnellement transféré l’argent illégalement hors du pays. Et ce, après que le montant déclaré n’était que de 7500 euros.

L’enquête a également révélé un lien entre la suspecte et un douanier de l’aéroport d’Alger, également impliqué dans l’affaire. Les deux complices ont été traduits en justice pour abus de pouvoir et violations de la réglementation sur les transferts de capitaux vers et depuis l’Algérie, mais ont nié toutes les accusations.

La commerçante a déclaré que le paiement était destiné à son mari malade. Quant au douanier, ce dernier a confirmé qu’il était de service le jour de l’incident pour assister les passagers dans les formalités.

Lire aussi : Aéroports français: encore des annulations de vols le 26 mars

Marseille-Alger sur Corsica Línea: de nouveaux reports

La douane de l’aéroport d’Alger : 5 ans de prison pour les deux complices

La douane de l'aéroport d'Alger : 5 ans de prison pour les deux complices

Les procureurs n’ont pas cru aux allégations et ont requis une peine de cinq ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’au double du montant saisi, soit 76 000 euros.

Pour rappel, cette tentative n’est pas la seul à être déjouée. En fait, l’Administration régionale des douanes de la wilaya d’Annaba a récemment confisqué 7 250 euros et arrêté une personne, déjouant avec succès une tentative de transfert illégal de fonds sans documents bancaires.

Une saisie de 7250 euros et l'arrestation d'une personne à l'aéroport d'Annaba

La saisie a été effectuée après qu’une opération de contrôle a été menée sur un passager à l’aéroport Rabah Bitat d’Annaba
Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires