dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

La pension de retraite en 2023 : les 3 options efficaces afin d’optimiser votre petite retraite

La pension de retraite en 2023, beaucoup de gens s’inquiètent sur leur pension de retraite par peur que leur retraite ne soit pas comme ils le voulaient et se passe mal à cause d’une rémunération qui est faible. Effectivement, la somme obtenue après s’être retiré du monde de travail dépend de nombreux paramètres. Mais pas de crainte, il est possible d’optimiser le montant de votre retraite et obtenu en optant pour certains nombres de dispositifs gouvernementaux.

La retraite
La retraite

Lire aussi: Pôle emploi en France, les travailleurs saisonniers dans le secteur de l’agriculture et de l’hôtellerie-restauration sont les métiers les plus convoités en France

Carte Visa : aux JO de Paris 2024, une seule carte bancaire sera acceptée

La pension de retraite en 2023 : la pension de retraite peut être compensée par cette allocation

En cette année 2023, les sujets sur la retraite sont assez délicats, étant donné la situation sociale que vit actuellement la France à cause de l’inflation et la crise économique. Il faut savoir qu’il existe certaines aides qui s’avèrent essentielles pour combler les finances des retraités. Il en est ainsi de l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées).

Il faut savoir que l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, est destinée aux individus qui ont plus de 65 ans, cette aide leur procure une assez belle somme. En effet, la Caisse de Retraite donne l’occasion de vivre avec une pension similaire à un revenu minimum. Il faut noter donc que le montant de cette aide financière s’élève à environ 961,08 euros par mois.

Toutefois, il faut y enlever les montants déjà perçus à titre. En réalité, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) s’élève donc à 611,08 euros si la rémunération de l’individu concerné est de 350 euros. Le montant des deux revenus, sera donc égal à 961,08 euros.

Afin d’obtenir l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, il suffit donc de se rendre à la mairie. Des informations spécifiques comme le revenu plafond ou la situation familiale doivent donc être renseigné auprès des instances responsables. D’autre part, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées requiert également une cotisation minimale qui est définie par la loi.

ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées)
ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées)

Lire aussi: La loi de retraite en France : les changements effectués

La pension de retraite en 2023 : l’Allocation Simple qui est méconnue mais elle est très rentable

Tout comme l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, l’Allocation Simple se tourne aussi vers les individus qui ont plus de 65 ans. Son objectif principal est très simple, c’est de fournir une précieuse aide pour les plus démunis, dont les personnes âgées. À défaut de la pension de retraite, ce coup de pouce peut donc être assez significatif.

Pour en bénéficier de cette allocation, la première démarche qu’il faut faire c’est de se rendre au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Les conditions pour obtenir cette allocation se trouvent au niveau de cette institution. Par la suite, chaque département se charge du versement de cette allocation.

Parmi les critères d’éligibilité à cette allocation :

  • La personne concernée ne doit pas percevoir de pension de retraite.
  • La personne doit vivre sur le territoire Français pendant une certaine durée annuelle.

Le montant de cette allocation simple dépend d’une personne à une autre, mais en règle générale, le montant s’élève à 961,08 euros.

Ce véritable coup de pouce financier peut aussi couvrir d’autres dépenses qui sont liées au quotidien du bénéficiaire. Il en est ainsi des coûts d’une assistance à domicile. Des apports en matériels peuvent également être possibles. Mais dans tous les cas, il faut bien se renseigner avant de prendre une décision.

La pension de retraite en 2023
La pension de retraite en 2023

Lire aussi: Le SMIC en 2023 : une très bonne nouvelle vient d’être annoncée

La pension de retraite en 2023 : la pension de retraite complémentaire

Contrairement aux deux options (allocations) précédemment mentionnées, la pension complémentaire n’a pas d’âge minimum requis.

Afin d’obtenir cette pension complémentaire, le demandeur n’a qu’à cotiser durant un certain nombre de mois. Par la suite, une somme supplémentaire vient donc s’ajouter à la rémunération mensuelle de l’individu concerné.

L’autre spécificité de cette pension complémentaire, c’est que les cotisations correspondantes sont directement déduites du salaire du futur retraité.

Donc, il peut être très difficile de déterminer le montant exact de cette pension obtenu à chaque fin du mois. Néanmoins, il existe quelques estimateurs qui sont fiables sur la Toile. Pour cela, il suffit donc de jeter un coup d’œil sur le relevé de carrière.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires