mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

L’ARS 2023 versée ce mercredi: sera t-elle suffisante pour les ménages?

L’ARS 2023 sera versée ce mercredi 16 août à trois millions de familles en France. Cette prime destinée pour aider les ménages à faire face aux frais de la rentrée scolaire sera t-elle cependant suffisante pour les ménages? A priori, non répondent parents et spécialistes. 

Le grand jour est arrivé pour les bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire (ARS 2023). Celle-ci sera en effet versée ce mercredi. Comme on l’a toujours souligné, le montant de cette aide sociale dépend de l’âge de l’enfant ainsi que de son niveau scolaire. La barême a été arrêté comme suit:

  • De six (6) ans à dix (10) ans le montant de la prime est de 398,09 euros.
  • De onze (11) ans à quatorze (14) ans le montant de la prime est de 420,06 euros.
  • De quinze (15) ans à dix-huit (18) ans le montant de la prime est de 434,60 euros.

Que vaut l’ARS 2023 face à l’inflation?

Il faut noter que ces montants peuvent subir une révision chaque année selon les conditions économiques et les besoins des familles.

L’ARS 2023 permettra t-elle aux parents de subvenir aux besoin de leurs enfants à l’occasion de la prochaine rentrée? Selon des chefs de familles et des spécialistes le montant alloué dans le cadre de cette prestation ne pas prendre en charge toutes les fournitures tant celles-ci ont subit des hausses importantes.

ARS 2023: « je vais dépenser 10 € de plus que l’année dernière »

« C’est une difficulté de plus qui s’ajoute à toutes les autres. Sur un seul produit, ce n’est pas grand-chose. Mais tout mit bout à bout, je vais dépenser 10 € de plus que l’année dernière », explique en effet un père à Ouest France.

« L’inflation est beaucoup plus importante », indique de son coté Jamy Belkiri, responsable du pôle consommation de la fédération nationale, qui s’est exprimé sur les colonnes de Télagramme.

ARS 2023: « stylos, cahiers, règles et autres matériels ont augmenté de 10 % »

En outre l’association UFC Que Choisir, a relevé dans une étude publiée dernièrement que   les prix des « stylos, cahiers, règles et autres matériels ont augmenté de 10 % ». Soulignant que « les produits de papeterie ont subi la plus forte inflation », à +14 %.

Olivier Dauvers, journaliste spécialiste de la consommation, a fait savoir que « l’année dernière, on avait connu peu d’inflation sur les fournitures scolaires parce que les prix avaient été négociés avant le démarrage de la crise. Les prix étaient bloqués. La crise a démarré en mars-avril 2022 alors que les fournitures scolaires de l’automne 2022 avaient été négociées entre janvier et mars».

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires