dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Le chèque alimentaire 2023 : fera-t-il son grand retour et qui est concerné par cette aide ?

Le chèque alimentaire 2023 va-t-il être mis en place cette année au lieu de la prime inflation ? En effet l’inflation cette année en France à réduit considérablement le pouvoir d’achat des citoyens Français. La question qui se pose est la suivante est-ce que le gouvernement Français va enfin mettre en place son fameux chèque alimentaire 2023 afin de donner un coup de pouce aux Français ?

Chèque alimentaire
Chèque alimentaire

 

Le chèque alimentaire 2023 est-il enfin lancé ?

Le projet du fameux chèque alimentaire date de l’année 2020. Le gouvernement Français devait le lancer, mais son lancement ne s’est jamais réalisé. En effet, ce chèque a été rejeté et la prime inflation qui est de cent (100) euros l’a remplacé. Après de nombreuses consultations et débats, le chèque alimentaire revient cette année sur le devant de la scène afin d’intégrer les mesures prises par le gouvernement Français pour lutter contre l’inflation qui ne cesse de grimper.

Ce chèque est destiné aux familles Françaises les plus précaires surtout en ces moments difficiles que vit la France avec une inflation qui augmente toujours causant des dégâts dans tous les secteurs, donc ce fameux chèque est plus que le bienvenu.

Aide personnalisée au logement (APL)
Aide personnalisée au logement (APL)

 

Lire aussi : La retraite en 2023 : des astuces pratiques pour calculer le montant de votre pension de retraite

 

Un chèque alimentaire 2023 ou une prime d’inflation ?

Si le projet du ce chèque alimentaire n’avait pas abouti, c’était en raison de tous les détails compliqués à mettre en place selon le gouvernement Français. En effet, le gouvernement n’avait pas réussi à acter sur son montant, sa fréquence, ses critères d’attribution, etc. Donc beaucoup de non-décisions et ce projet a été mise sous le tapis.

À l’époque, l’État Français avait transformé le chèque alimentaire en une prime d’inflation. Environ neuf (9) millions de foyers Français  ont bénéficié de cette aide en septembre dernier (2022). Ce coup de pouce de l’Etat Français avait une valeur de cent (100) euros et cinquante (50) euros s’ajoutait pour chaque enfant en charge dans le ménage.

De plus, les individus éligibles à cette prime sont ceux qui touchent déjà certaines aides et prestations sociales comme le Revenu de Solidarité Active (RSA), Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA), la prime d’activité (PA), Aide Personnalisée au Logement (APL) et les étudiants avec une bourse.

Le taux d’inflation en France a grimpé en raison de la hausse enregistrée dans les prix dans le secteur de l’alimentation. Les citoyens Français n’arrivent plus à faire face. Alors, le gouvernement Français a ressorti l’idée de fameux chèque alimentaire. Mais la question qui se pose, est-ce que les choses sont plus claires cette fois-ci ?

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Lire aussi : Un document historique sur la valeur du dinar algérien dans les années 1970-1980

Douane algérienne: saisie record de produits alimentaires subventionnés au port d’Alger

Le chèque alimentaire 2023 : les individus éligibles à ce coup de pouce du gouvernement

Pour le moment, rien n’est communiqué sur les détails et sur les conditions d’attribution de ce nouveau chèque alimentaire ou sur les modalités de son utilisation, mais ce n’est pas pour tout de suite. En effet, le Ministre de l’Économie, des Finances, Bruno Le Maire, souhaitent proposer une période pour le tester dans certains départements Français dans les prochains mois.

En revanche, ce que nous savons pour le moment, c’est que ce nouveau chèque pourrait se limiter à un certain nombre de produits particuliers. En effet, il va prendre en compte l’origine de produit ou le mode de sa fabrication, ça veut dire qu’il s’agirait plutôt des produits alimentaires de qualité, qui sont issus de production locale ou bio.

Donc, il y a un double objectif dans cette nouvelle mesure. Aider les individus pauvres, mais également le secteur agricole. Pour titre de rappel, le programme « Mieux manger pour tous » a reçu soixante (60) millions d’euros afin de soutenir les acteurs du secteur agricole qui produisent des aliments bio et sains.

Cela va permettre également aux individus les plus démunis d’avoir un accès à des produits qu’ils n’achètent pas d’habitude, parce qu’ils sont trop chers.

Le directeur de l’enseigne Leclerc, Michel-Edouard Leclerc s’était exprimé au sujet du nouveau chèque alimentaire et il n’est pas du tout convaincu par cette solution. Il déclare : « Ce qui serait bien dommage, c’est que l’on fasse des chèques alimentaires pour les citoyens Français, qui soient dépensés dans les commerces les plus chers. C’est un comble.

Si l’on fait une prime d’alimentation, c’est pour aider les personnes qui ont peu d’argent. Qui sont chez nous, chez Lidl, Aldi…  »

Inflation
Inflation

Suivez nous sur: Facebook

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires