vendredi, juin 14, 2024
- Advertisement -

Le gouvernement va-t-il vraiment mettre fin aux visas dorés ?

Depuis leur introduction en 2013, les visas dorés ont été une voie d’entrée attractive pour les ressortissants non européens souhaitant investir en Espagne.

 

Cependant, cette politique prend fin avec l’annonce du premier ministre espagnol Pedro Sánchez. Dans cet article, nous examinerons les raisons derrière cette décision, son impact sur l’économie espagnole et ce que cela signifie pour les investisseurs étrangers.

Un contexte historique

Les Visas Dorés : Un contexte historique

Les visas dorés ont été lancés en 2013 par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy. Et ce dans le but de stimuler les investissements étrangers en Espagne.

Cette mesure permettait aux ressortissants non européens d’obtenir un permis de résidence et de travail de trois ans. Ils leur suffit simplement d’investir au moins 500 000 euros dans une entreprise ou dans l’immobilier espagnol.

Annonce de la fin des Visas Dorés

Selon le site Le Monde, le premier ministre espagnol Pedro Sánchez a annoncé la fin des visas dorés lors d’un déplacement près de Séville.

Cette décision vise à lutter contre l’investissement spéculatif. Elle permet également d’ouvrir l’accès au logement pour les jeunes et les familles espagnoles qui rencontrent des difficultés pour trouver un logement abordable dans de nombreuses villes du pays.

Conséquences économiques

La suppression des visas dorés aura des implications économiques significatives en Espagne.

L’ancienne politique a contribué à attirer des investissements étrangers et à stimuler le marché immobilier. La nouvelle politique pourrait entraîner une diminution des investissements directs étrangers dans le pays.

Cependant, cela pourrait également aider à freiner la spéculation immobilière et à stabiliser les prix de l’immobilier dans certaines régions.

Impact sur les investisseurs étrangers

Pour les investisseurs étrangers qui ont déjà bénéficié du programme de visas dorés, cette annonce signifie un changement soudain dans leurs plans d’investissement et de résidence.

Certains pourraient chercher d’autres opportunités d’investissement en Espagne, tandis que d’autres pourraient envisager des options dans d’autres pays offrant des programmes similaires.

Perspectives futures

La fin des visas dorés marque ainsi un tournant dans la politique d’immigration et d’investissement de l’Espagne.

Il sera intéressant de voir comment cette décision affectera l’économie du pays à long terme et si de nouvelles politiques seront mises en place pour encourager les investissements étrangers tout en garantissant l’accès au logement pour les citoyens espagnols.

Lire aussi :

Visa pour la France 2024 : VFS Global annonce une mauvaise nouvelle aux demandeurs

Désormais, ces deux pays sont inclus dans l’Espace Schengen

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires