- Advertisement -

Conditions d’entrée en Algérie : le test PCR supprimé

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a annoncé, le 5 juillet Alger, une décision conjointe avec son homologue tunisien, Kaïs Saïed portant réouverture des frontières terrestres avec la Tunisie, pays frère, aux véhicules particuliers et voyageurs à partir du 15 juillet.

Le Président Tebboune a affirmé à la presse, le 5 juillet , avoir pris une décision conjointe avec son homologue tunisien, portant réouverture, à partir du 15 juillet, des frontières terrestres entre les deux pays aux voyageurs et véhicules particuliers, rappelant que « les frontières algéro-tunisiennes n’ont jamais été définitivement fermées. Elles se limitaient jusque-là au transport des marchandises ».

 

L’Algérie supprime le PCR

Les autorités algériennes ont décidé de ne plus exigé le test PCR aux frontières tuniso-algériennes, cette décision rentre dans le cadre de principe de réciprocité suite à décision de la Tunisie de supprimer le test PCR pour les algériens.

En effet, aucun test ne sera imposé aux passagers entrant en Algérie depuis la Tunisie .

La Tunisie supprime le test pour les algériens

Sur décision du président tunisien, Kaïs Saïed, aucun test PCR ne sera imposé aux Algériens qui rentrent au pays. La décision est entrée en vigueur dimanche 31 juillet, indique un communiqué de la présidence tunisienne.

« Après coordination entre les ministres de l’Intérieur, tunisien et algérien, le président de la République a décidé de dispenser les Algériens quittant le territoire tunisien des tests PCR qui permettent la détection du coronavirus », détaille la même source.

 

 

PCR djalia-dz
PCR djalia-dz

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous

 

Actualités Similaires