dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Le tourisme en Algérie : les touristes de retour dans le désert algérien !

Le tourisme en Algérie – la ligne aérienne entre Paris et Djanet a été fermée depuis plus de 10 ans à cause de l’assassinat d’un touriste français dans le désert algérien. La réouverte de cette ligne, il y a quelques mois, est une bonne occasion pour redémarrer le secteur du tourisme en Algérie.

Une mer de sable parsemée de récifs rocheux façonnés par les vents. C’est le décor du Sahara algérien du Tassili N’Ajjer. On trouve ici, des paysages envoûtants, aux nombreux secrets.

Un site exceptionnel qui ouvre ses portes pour accueillir de nouveau les touristes. La zone est sécurisée depuis quelques mois, et la France a donné l’autorisation à ses ressortissants à se rendre dans le désert algérien, tandis que les demandes de visa ont été simplifiées.

Le tourisme en Algérie : la relance  de l’activité touristique reste timide

Le tourisme en Algérie : le redémarrage touristique est encore timide
Le tourisme en Algérie : le redémarrage touristique est encore timide

Djanet, cette destination exotique très prisée par les touristes occidentaux reprend lentement mais surement sa vocation. On peut entendre la langue française un peu partout dans les halls du marché. Une très bonne nouvelle pour les commerçants de la ville, particulièrement les hôteliers. Abdelkader Hamid, hôtelier, ne cache pas son optimtiste : « Cela a été très dur les années précédentes, nous sommes dans le désert, le tourisme est notre seule et unique activité ».

Aujourd’hui, pour voyager et avoir la chance de découvrir la culture des Touaregs, les touristes doivent être accompagnés uniquement par des guides locaux (touaregs).

Djanet, capitale régionale reprend, elle, vie
Djanet, capitale régionale reprend, elle, vie

En effet, des agences de voyages françaises ont fait recemment le voyage au sud algérien, prospecté et repartis en France, la tête pleine de projets touristiques dans cette magnifique région algérienne.

La relance de l’activité touristique en Algérie en général et dans le sud en particulier, tout de même encore timide en témoigne les « modestes » deux (02) millions de touristes  accuillis par année.

Suivez nous sur :facebook

Actualités Similaires