jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Les Français en Norvège : comment travailler en Norvège ?

Son nombreux les Français en Norvège et pour cause, son haut niveau de vie, il est l’un des plus élevés au monde, elle a été élue comme étant le pays le plus heureux au monde par le World Happiness, septième pays le plus riche au monde en PIB (le produit intérieur brut) par habitant, elle offre de belles perspectives d’emploi et un taux de chômage relativement bas. La Norvège est souvent citée comme un modèle à suivre pour les autres pays.

La maitrise de la langue Norvégienne est de plus en plus importante dans les procédures de recrutement et même dans la plupart des entreprises norvégiennes, les entreprises peuvent même vous demander de suivre des cours de langue si vous y êtes recruté, même si une très bonne maîtrise de l’anglais peut suffire dans certains domaines d’emplois comme l’énergie, informatique…

Les Français en Norvège
Les Français en Norvège: travailler en Norvège

Les Français en Norvège : comment trouver un emploi en Norvège ?

Les secteurs dans lesquels vous aurez de fortes chances de trouver un emploi sont ceux de la pêche, du tourisme, de la médecine (dentistes, médecins, infirmières, aides-soignants…) ou encore dans le domaine informatique. Tous les métiers liés à l’exploitation des hydrocarbures (ingénieurs, géologues et géophysiciens…) et au développement de l’énergie verte ainsi que les techniciens et les mécaniciens sont aussi assez recherchés.

Pour trouver un poste d’emploi en Norvège, Internet sera votre meilleur allié. Dans le cas où vous êtes déjà sur place, les agences d’intérim et l’agence nationale pour l’emploi norvégien (NAV) peuvent-vous aider dans vos recherches d’emploi et vous donner même des conseils. Vous trouverez aussi des offres d’emploi sur les sites internet suivants :

  • nav.no.
  • thelocal.com.
  • adecco.no.
  • manpower.no.
  • finn.no.
  • karrierestart.no.

Trouver un travail directement depuis la France peut apparaître plus difficile. Par contre vous pouvez vous adresser au Pôle emploi français, il dispose d’une branche internationale qui est spécialisé dans le suivi des Français qui souhaitent s’expatrier.

Vous pouvez aussi passer par le dispositif européen Eures, qui est le plus important dispositif d’aide à l’emploi en Europe, il propose de nombreuses offres de travail et conseils pour bien appréhender le pays. Dans le cas d’une demande spéciale, il est possible de s’adresser à un conseiller au niveau du service Eures, qui sont disponibles partout en Europe.

Lire aussi: Trouver un travail en Suisse : démarches et conditions

Demandeurs de visa Schengen 2023 : une très bonne nouvelle annoncée

Les Français en Norvège : la Norvège un pays idéal pour investir ou créer une entreprise

La Norvège dispose d’une forte économie, avec des perspectives d’évolution très encourageantes. La main-d’œuvre qualifiée et polyglotte, les secteurs bancaires et financiers robustes, une stabilité politique et le bon fonctionnement de ses services publics font de la Norvège un pays idéal pour l’investissement ou créer une entreprise. Le classement Doing Business de l’année 2018 établi par la Banque Mondiale ne fait que le confirmer « la Norvège est le huitième pays où il est le plus facile de faire des affaires ».

Les investisseurs ont tendance à acheter la monnaie Norvégienne, l’un des plus solvables au monde. Pour leur permettre d’investir indirectement sur l’or noir (pétrole), qui est présent en abondance. Pour ce faire, vous pourrez passer soit par des succursales ou des entités séparées.

Concernant les investissements dans les biens de consommation, la construction, les technologies de l’information ou encore les services offrent également de belles opportunités. En Norvège Il existe plusieurs formes de structures d’entreprise. Toutefois une mise en garde s’impose concernant les coûts salariaux qui sont élevés et la situation géographique isolée de la Norvège, peuvent générer des coûts importants (pour les transports, la logistique ou encore les télécommunications).

Si vous avez besoin d’une aide pour créer votre entreprise, la ville d’Oslo dispose d’un centre d’information qui est destiné aux créateurs d’entreprises. Le site est en anglais mais vous pourrez y trouver des interlocuteurs francophones. Vous pouvez faire appel à la Chambre de commerce franco-norvégienne (CCFN), pour vous aider dans votre implantation.

Lire aussi: Les salaires en Norvège : quelle est la différence des salaires entre la Norvège et la France ?

Comment obtenir un permis de travail en Norvège ?

Norvège
Norvège

Les Français en Norvège : les conditions légales pour y vivre et travailler en Norvège

Pour exercer un emploi en Norvège, vous n’aurez besoin ni de permis de travail ni de visa en tant qu’Européen. Mais Il vous faudra enregistrer auprès de la police de votre commune, ce qui vous permettra d’obtenir un numéro d’identification permanente ou temporaire. Ces numéros s’obtiennent auprès du centre pour les travailleurs étrangers et sont indispensables pour ouvrir un compte bancaire, s’acquitter de ses impôts… Il faut compter environ un mois (4 semaines) pour les avoir. Et pour plus d’informations, à ce sujet vous pouvez consulter les sites suivants :

  • udi.no.
  • sua.no.
  • skatteetaten.no.
  • workinnorway.no/.

En Norvège, le salaire moyen est de 50 956 $ par an, il est l’un des plus élevés de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE). Cependant il faut faire attention parce que le coût de la vie est important. De la nourriture à votre logement, une grande partie de votre salaire sera consacrée à subvenir à vos besoins primaires.

Les Français en Norvège : la fiscalité en Norvège

Le système d’imposition sous lequel fonctionne la Norvège est un peu compliqué. La CCFN peut vous renseigner ou vous mettre en relation avec l’un de ses membres pour vous accompagner. Le barème de la taxation de la Norvège fait partie des plus élevés sur le continent européen. Le prélèvement s’effectue à la source et les impôts sur le revenu et locaux sont payés en même temps.

La France a déjà signé une convention avec la Norvège dans le but d’éviter à leurs ressortissants une double imposition. Cela se fait selon le régime de l’imputation d’un crédit d’impôt, sur l’impôt français. De cette façon, les revenus de sources françaises envoyés vers la Norvège ne sont imposables qu’en Norvège, dès lors que vous y résidez plus de 183 jours par an.

Les Français en Norvège
Les Français en Norvège
Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires