- Advertisement -

Les raisons derrière la baisse des lumières de l’avion, expliqué par une hôtesse de l’air (vidéo)

Une hôtesse de l’air a publié une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle elle répond à la question: la raison derrière la baisse des lumières de l’avion lors du décollage ou de l’atterrissage, expliqué par une hôtesse de l’air (vidéo)

 

 

En effet, lors du décollage ou de l’atterrissage d’un avion, les passagers ont souvent remarqué que les lumières de la cabine sont baissées. Cette pratique suscite des interrogations quant à sa raison d’être. Récemment, une vidéo postée par une hôtesse de l’air sur les réseaux sociaux apporte des éclaircissements à ce sujet. Dans cet article, nous explorerons les explications fournies par cette agente de bord concernant la baisse des lumières de l’avion lors de ces phases critiques du vol.

 

 

Baisse des lumières de l’avion : La sécurité avant tout

Selon les précieuses informations fournies par l’hôtesse de l’air, la raison derrière la baisse des lumières en avion lors du décollage et de l’atterrissage revêt une importance capitale. En expliquant la logique qui sous-tend cette pratique, elle met en évidence le fait qu’en cas de situation d’urgence nécessitant une évacuation rapide, il est essentiel de faciliter cette procédure pour assurer la sécurité des passagers et du personnel naviguant.

Par conséquent, en plongeant les occupants de la cabine dans une semi-obscurité dès le début de ces phases cruciales du vol, les yeux de chacun s’adaptent progressivement à l’absence de lumière ambiante. Cette adaptation préalable à l’obscurité relative joue un rôle clé en permettant aux passagers de distinguer clairement les panneaux de sortie de secours, ainsi que les indications visuelles essentielles nécessaires pour se diriger rapidement et de manière ordonnée vers les zones de sécurité prévues à cet effet.

En conséquence, cette pratique est un moyen efficace de préparer les passagers à d’éventuelles situations d’urgence et d’améliorer la visibilité dans des conditions de faible luminosité, garantissant ainsi une évacuation plus rapide et plus sûre de l’avion.

 

 

Baisse des lumières de l’avion : Préparation à une évacuation d’urgence

 

L’hôtesse de l’air met en évidence un aspect crucial lorsqu’elle souligne l’importance de couper le courant principal de l’avion lors d’une évacuation d’urgence. En effet, dans de telles situations critiques, il est essentiel d’activer un système de secours minimal qui assure le fonctionnement des équipements indispensables à la sécurité des passagers.

Ainsi, en abaissant les lumières avant le déclenchement de l’évacuation, les occupants de la cabine ont l’opportunité de s’acclimater progressivement à l’obscurité relative qui prévaudra lors de l’évacuation. Cette période d’adaptation leur permet de développer leur sensibilité visuelle et facilite leur capacité à repérer rapidement et avec précision les panneaux de sortie d’urgence, qui jouent un rôle vital dans la procédure d’évacuation.

Cette mesure stratégique vise à minimiser le risque de confusion ou de désorientation des passagers, car la visibilité réduite ne compromet pas leur aptitude à localiser les sorties et à se diriger efficacement vers ces points de sécurité cruciaux.

 

Baisse des lumières de l’avion : Rapidité et efficacité en cas de situation critique

 

Dans les situations d’évacuation d’urgence, la rapidité d’action revêt une importance capitale. L’hôtesse de l’air souligne à juste titre que chaque seconde compte lorsqu’il s’agit de garantir la sécurité des passagers. En effet, lorsqu’une alerte est donnée, il est impératif que l’évacuation de l’avion soit réalisée dans les 90 secondes qui suivent.

Dans ce contexte, l’abaissement des lumières de la cabine pendant le décollage ou l’atterrissage joue un rôle essentiel dans la préparation mentale des passagers à une situation d’obscurité partielle. Cette pratique permet aux occupants de l’avion de se familiariser avec les conditions lumineuses réduites qui peuvent survenir en cas d’urgence, ce qui réduit considérablement le temps nécessaire pour repérer et localiser les sorties de secours.

 

 

En résumé, la baisse des lumières de l’avion lors du décollage et de l’atterrissage répond à une préoccupation majeure : la sécurité des passagers en cas d’évacuation d’urgence. Cette pratique permet aux yeux des passagers et du personnel naviguant de s’habituer à l’obscurité relative, facilitant ainsi la localisation des sorties de secours et une évacuation rapide vers un lieu sûr. En comprenant les raisons derrière cette mesure, les passagers peuvent se sentir davantage préparés en cas de situation critique.

La vidéo :

@queenofcockpitL’intensité lumineuse en avion… Pourquoi les lumières d’un avion sont baissées à certains moments ? #light #avion #decollage #atterrissage #aeroport♬ son original – Avec moi…en Air Exxion

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires