web analytics
- Advertisement -
Économie et taux d'échangeLes salaires en France : voici tous ce qui  va changer en 2023

Les salaires en France : voici tous ce qui  va changer en 2023

Les salaires en France ont connus une première hausse en mai dernier suivie d’une deuxième en aout 2022, le salaire minimum interprofessionnel de croissance va être de nouveau augmenté par le gouvernement français au 1er janvier 2023.

Les Salaires en France ver une augmentation record en 2023 poussées par l’inflation, les entreprises ont dû revoir à la hausse les salaires. Face à la grogne sociale, les salaires en France se préparent à de nouvelles augmentations records l’an prochain, mais encore inferieures à la hausse des prix.

Les Salaires en France: voici ce qui change au 1er janvier

Revalorisation automatique du Smic, nouvelle réforme de l’assurance chômage, lancement des négociations sur les rémunérations des agents publics… les changements seront nombreux du côté de l’emploi en 2023.

L’année 2023 réserve son lot de nouveautés au niveau des salaires en France. Salarié, fonctionnaire, indépendant, demandeur d’emploi….. Seront tous par au moins une nouveauté pendant cette nouvelle année. Avec l’inflation galopante, la question des rémunérations restera au cœur des préoccupations des salariés. Outre la traditionnelle revalorisation automatique du smic le 1er janvier, les entreprises ont prévu des budgets en nette hausse pour augmenter les salaires en 2023.

L’année 2023 sera également rythmée par la mise en place de la nouvelle réforme de l’assurance chômage, qui prévoit de réduire la durée d’indemnisation de tous les nouveaux demandeurs d’emploi inscrits à compter du 1er février.

De nombreuses nouveautés vont également concerner la fonction publique, entre la revalorisation de l’indemnité de télétravail et le lancement de la réforme du mode de rémunération de l’ensemble des agents. Enfin, deux bonnes nouvelles vous attendent en matière d’arrêt de travail.

Bawabatic: lancement du portail des services publics pour la diaspora

Le Smic revalorisé de 1,81% au 1er janvier, sans coup de pouce de l’État

Comme chaque année, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) va connaître une revalorisation automatique au 1er janvier 2023, qui est notamment déterminée par l’inflation constatée pour les 20% de ménages les plus modestes. Et cette année encore, il n’y aura pas de coup de pouce du gouvernement pour augmenter davantage le Smic.

Au 1er janvier 2023, le salaire minimum va donc croître de 1,81%, pour atteindre 1.709,28 euros brut, soit 1.353,07 euros net par mois.

Les budgets des entreprises dédiés aux augmentations salariales en nette hausse

D’après plusieurs études publiées ces derniers mois par les cabinets Deloitte, People Base CBM ou encore Mercer, les employeurs comptent augmenter de 4% environ (taux médian) les salaires en 2023.

À titre de comparaison, le taux médian des revalorisations accordées pour les salaires en France cette année tournait autour de 2,5%. Si le budget prévu par les entreprises ne permet toujours pas de couvrir l’impact de l’inflation sur le pouvoir d’achat des salariés, il est toutefois en nette hausse sur un an.

Selon Deloitte, ce sont les employeurs de l’industrie, de l’automobile, de la grande consommation et de la santé qui devraient être les plus généreux l’an prochain (budgets prévisionnels médians d’augmentation de 4%).

Le secteur public et les sociétés à but non lucratif devraient, quant à eux, accorder des hausses de 2,7% seulement.

Les salaires en France : les salaires devront participer au financement des formations suivies via leur CPF

Mauvaise nouvelle pour les salariés. Dans le cadre du projet de budget pour 2023, définitivement adopté le 17 décembre, le gouvernement a introduit une mesure visant à obliger les salariés à participer financièrement aux formations auxquelles ils s’inscrivent via leur compte personnel de formation (CPF), quel que soit le niveau de droits disponible sur leur compte.

Un décret devrait être publié dans le courant de l’année prochaine pour encadrer les modalités de cette nouvelle mesure.

La participation financière pourra être proportionnelle au coût de la formation ou bien correspondre à une somme forfaitaire. Les demandeurs d’emploi devraient en être exemptés.

Les salaires en France
Les salaires en France
Le salaire des enseignants revalorisés à la rentrée 2023

Autre promesse de campagne d’Emmanuel Macron qui devrait se concrétiser l’an prochain grâce au budget 2023 : concernant les salaires en France par la revalorisation des rémunérations des enseignants.

Une augmentation “socle” de 10% en moyenne leur sera accordée à la rentrée 2023, sans condition. Celle-ci visera toutefois principalement les professeurs débutants, le gouvernement s’étant engagé à ce qu’aucun enseignant en début de carrière ne gagne moins de 2.000 euros net par mois (primes comprises, hors heures supplémentaires) dès la rentrée prochaine.

En parallèle, une hausse de salaire supplémentaire pour rémunérer les nouvelles tâches que les enseignants accepteront sera mise en place. Cette mesure, dont les contours doivent encore être fixés dans le cadre des concertations avec les partenaires sociaux, s’adressera à tous les enseignants, débutants comme plus expérimentés.

Pour valoriser les professeurs des écoles qui “innovent”, le ministère de l’Éducation nationale envisage également de créer une prime allant jusqu’à 1.500 euros, dès le 1er janvier prochain.

Les salaires en France
Les salaires en France
Les salaires en France: certains congés bientôt améliorés

Le projet de budget de la Sécurité sociale pour 2023 prévoit de faciliter l’accès à deux congés dans la fonction publique.

La première amélioration concerne le congé de présence parentale, un congé d’une durée maximale de 310 jours à poser dans un délai de trois ans et qui s’adresse aux parents d’un enfant malade, handicapé ou victime d’un accident grave.

Comme c’est déjà le cas pour les salariés du privé, les agents publics pourront le renouveler pour 310 jours supplémentaires, sans attendre le terme des trois ans. Et ce, pour la même maladie, le même handicap ou le même accident dont l’enfant a été victime.

Par ailleurs, une série d’améliorations prévues cet été pour les congés de proche aidant accordés aux salariés du privé va également être étendue aux agents de la fonction publique.

Le PLFSS pour 2023 prévoit d’ouvrir ce congé aux agents aidants d’un proche dépendant de niveau Gir (groupe iso-ressources) 4, et pas seulement aux niveaux de dépendance compris entre le Gir 1 et le Gir 3.

Les démarches pour bénéficier de l’allocation journalière de proche aidant seront également assouplies : les pièces justificatives déjà fournies à l’employeur pour bénéficier d’un congé de proche aidant suffiront pour ouvrir droit à l’allocation.

Ressortissants Algériens : augmentation de Smic mensuel net en France
Ressortissants Algériens : augmentation de Smic mensuel net en France

L’indemnisation plus favorable des arrêts de travail prolongée pour les indépendants

Depuis 2021, les travailleurs indépendants peuvent bénéficier, s’ils le souhaitent, d’un mécanisme de neutralisation de leurs revenus de 2020 pour le calcul de leurs indemnités journalières maladie et maternité. Censé disparaître fin 2022, ce dispositif a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023 dans le cadre du PLFSS.

Pour rappel, l’indemnisation des arrêts de travail des travailleurs indépendants est calculée à partir des revenus perçus les trois années précédentes.

En cas d’arrêt maladie survenant courant 2023, les revenus de 2020 devraient donc, en théorie, être inclus dans le calcul des droits à indemnités. Or avec la crise, de nombreux travailleurs indépendants ont connu une baisse (voire une suppression) de leurs revenus en 2020.

Si elle était prise en compte, cette réduction d’activité pénaliserait donc les travailleurs indépendants en arrêt. Le gouvernement leur laisse donc la possibilité de neutraliser les revenus de 2020 si cela est plus favorable.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -