mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Logements HLM: Transformation magique de trois immeubles à Bordeaux

Transformation magique de de trois immeubles de logements HLM à Bordeaux. Œuvres de deux architectes locaux, l’opération a redonné la vie à ces appartements vieux de plusieurs années. La rénovation leur a imprimé éclat et splendeur.

Belle initiative que celle prise par deux architectes bordelais qui ont complètement transformé des logements HLM de la ville. Leur entreprise réalisée en collaboration avec la métropole qui a financé environ 7% de la rénovation, a consisté à la création de jardins d’hiver « bioclimatiques » de 25 à 85 m2 devant ces appartements.

« Le deal avec la Métropole, c’était qu’on ne touche pas aux loyers pour les personnes qui y vivaient, et c’est ce qu’on a fait », confie le directeur communication d’Aquitanis Pierre Bambou.

Logements HLM: le pari fou de deux architectes à Bordeaux

Chaque unité a bénéficié de cet étendue leur permettant ainsi de gagner en espace sans avoir toutefois touché à la superficie habitée. Autrement dit, le loyer n’a pas été pas impacté.

Des panneaux coulissants et de larges baies vitrées ont suffit pour séparer les deux parties donnant l’une sur l’autre. Donnant ainsi l’impression de « vivre à l’extérieur tout en étant chez soi », indiquent les habitants.

Logements HLM: entreprise réussie

Ils sont 530 logements HLM Aquitanis qui ont bénéficié de cette rénovation. Ces appartements sont situés dans trois immeubles de 15 à 20 logements. Il s’agit en fait de vielles habitations construites en 1960 au Grand Parc.

« Ces immeubles de banlieue, on les trouve vilains donc il faudrait les démolir. En réalité (…) il faut renverser la façon dont on les voit, rencontrer quelques familles et regarder comment c’est à l’intérieur. », confiaient les deux entrepreneurs, Lacaton et Vassal qui se sont lancés dans leur projet il y a plus de 8 ans.

HLM

Logements HLM: les habitants s’en réjouissent

Aujourd’hui, ces logements HLM sont devenus spacieux et plus lumineux grâce à cette réhabilitation qui a coûté le tiers de ce que pouvait coûter la démolition et la reconstruction de nouveaux logements, selon Arte citée par Actu Bordeaux.

« C’est le jour et la nuit. Avant c’était fermé, obscur et on avait l’impression d’être en cage. Maintenant, je vis mieux et je fais plus d’activités à l’intérieur. Et puis, c’est bon pour mon petit chien ! », a affirmé une locatrice qui occupe un de ces appartement depuis plus de 20 ans.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires