mardi, juillet 23, 2024
- Advertisement -

Massacre 17 octobre 1961: Macron commente

Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a affirmé aujourd’hui quz la journée de l’émigration commémorant les massacres du 17 octobre 1961 est « une de ces haltes de fidélité à notre glorieuse mémoire qui nous interpellent à adhérer au projet du renouveau national ».

« En cette journée nationale de l’émigration commémorant les manifestations du 17 octobre 1961, nous nous remémorons les tragédies et les massacres odieux commis, il y a 60 ans, par le colonisateur inique contre les émigrés algériens qui ont affirmé par leurs positions, à travers le temps, que leur émigration ne représentait nullement un éloignement de leur patrie, ni des souffrances ou des espoirs de leurs compatriotes », a écrit le président de la République dans un message à l’occasion de la journée nationale de l’émigration commémorant les massacres du 17 octobre 1961.

Massacre 17 octobre : Le président Emmanuel Macron commente la journée

Le président français, Emmanuel Macron, a qualifié ce lundi la répression de manifestants Algériens à Paris, le 17 octobre 1961, de “crimes inexcusables pour la République”.

Lire aussi : Douane : des nouvelles procédures attendues

Massacre djalia-dz

“A Paris, il y a 61 ans, la répression d’une manifestation d’indépendantistes Algériens faisait des centaines de blessés et des dizaines de morts. Des crimes inexcusables pour la République. La France n’oublie pas les victimes. La vérité est le seul chemin pour un avenir partagé”, a-t-il écrit sur Twitter.

Lire aussi: taux de change aujourd’hui

Actualités Similaires