mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Meurtre de Djamel Bensmaïn: découvrez les détails

Le procès des accusés dans l’affaire du jeune Djamel Bensmaïn, assassiné en août 2021 à Larbaâ Nath Irathen (Tizi Ouzou), se poursuit mercredi pour son 2e jour, au Tribunal criminel de Dar El-Beïda (Alger).

Le juge poursuit l’audition par ordre des accusés poursuivis pour les délits de réception de fonds de l’étranger dans le cadre d’un groupe ou d’une organisation en vue de commettre des actes attentant à la sécurité de l’Etat, à l’unité et à l’intégrité nationales, en exécution d’un plan ourdi à l’intérieur du pays et à l’étranger, de production et diffusion d’enregistrements, d’incitation à un attroupement armé, d’incitation à l’usage de la force contre des membres de la force publique dans l’exercice de leurs fonctions, d’incitation au sabotage des biens d’autrui, et de création et d’administration d’un site internet dédié à l’apologie de programmes, d’idées, d’informations, de dessins ou d’images incitant à la discrimination et à la haine dans la société.

Lire aussi : l’Espagne saisit le navire d’Algérie Ferries 

Meurtre de Djamel : questions aux accusés

Les questions posées aux accusés ont porté sur les circonstances de l’assassinat du jeune Djamel Bensmaïn, concernant notamment l’introduction par effraction dans un poste de police et dans un véhicule de police, le fait d’avoir filmé la victime et scander des slogans de haine, l’appel à l’utilisation de la violence, le lien des accusés avec le mouvement terroriste « Mak » et le lynchage de la victime.

Lire aussi:  Marché automobile : Le prix des véhicules sera raisonnable

Djamel djalia-dz

Les accusés ont été également confrontés quant aux vidéos et photos prises qui les incriminent et aux déclarations recueillies lors de leur interrogatoire par la police judiciaire.

Lire aussi: Importation des véhicules de moins de 5 ans au lieu de celles de moins de trois ans

Le procès se poursuivra tout au long de la journée de mercredi par l’examen des chefs d’inculpation retenus contre les 102 accusés, dont 4 femmes, qui font face à de lourdes accusations liées à l’assassinat du jeune Bensmaïn, lors des incendies qu’avait connus la wilaya de Tizi Ouzou, durant l’été de l’année 2021.

Actualités Similaires