dimanche, juillet 21, 2024
- Advertisement -

Obtenir un visa Schengen 2023 : un phénomène qui doit prendre fin ?

Pour obtenir un visa Schengen 2023, les demandeurs, surtout ceux dans l’urgence, se tourne vers les intermédiaires qui exigent beaucoup d’argent.

 

Obtenir un visa Schengen 2023 : Un phénomène qui doit cesser  

Obtenir un visa Schengen 2023 : Un phénomène qui doit cesser  

Une question écrite a été adressé à Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger de la part de la députée Saloua Berdaï du panel PJD de la Chambre des représentants dans laquelle elle parle des pratiques illégales des intermédiaires qui s’approprient des rendez-vous de visa Schengen.

 

Ils exigent de grosse somme d’argent, jusqu’à 2 000 dirhams en échange de rendez-vous dans divers consulats du Royaume. Ces pratiques ont provoqué un grand mécontentement parmi les citoyens.

 

Saloua Berdai, dans sa lettre a déclaré que les Marocains qui espéraient obtenir des rendez-vous n’avaient d’autre choix que d’accepter le chantage des intermédiaires et de payer le prix fort.

 

Surtout que certains ont besoin de ce sésame d’urgence pour des raisons importantes, notamment le travail, les études et soins médicaux, souligne la députée.

 

Saloua Berdai a donc demandé au ministre quelles mesures seraient prises pour mettre un terme à ce phénomène de pression sur les citoyens souhaitant se rendre en Europe.

Lire aussi :Pôle emploi en 2023 : attention à ce mensonge qui peut vous couter 7 ans de prison et une grosse amende

Avion : les choses à ne surtout pas faire à bord

 

Obtenir un visa Schengen 2023 : Interpellé pour des faux visas Schengen

Obtenir un visa Schengen 2023 : Interpellé pour des faux visas Schengen
Obtenir un visa Schengen 2023 : Interpellé pour des faux visas Schengen

Un homme a été interpellé par les autorités marocaines pour falsification de documents et mettre vente des faux visas de travail Schengen. Apres l’arrestation du suspect, il s’avère que ce dernier a déjà été impliqué dans des affaires similaires auparavant.

 

Les autorités ont lancé opération de recherche dès qu’elles ont eu suffisamment de preuves sur la délivrance de faux visa par le suspect. Outre l’arrestation de ce dernier, plusieurs faux passeports et faux visas ainsi qu’une grosse somme d’argent liquide et des appareils électroniques ont été saisis au cours de cette opération.

 

Après son arrestation, le suspect dévoile qu’il revend ses faux visas à un tarif allant de 75 000 Dh à 120 000 Dh. D’ailleurs, la police a pu mettre la main sur 20 personnes dans diverses villes du pays et ce, dans le cadre de l’opération. Les documents falsifiés saisis étaient des documents bancaires et administratifs.

Des passeports falsifiés

Lire aussi :Volvo et Renault Trucks: une demande d’agrément pour le montage de camions

Les 3 paramètres déterminant le prix des véhicules JAC Algérie

 

Suivez nous sur: Facebook

Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
Actualités Similaires