web analytics
- Advertisement -
ActualitéOQTF Shenaya: Mobilisation pour cette lycéenne menacée d'expulsion en France ( vidéo)

OQTF Shenaya: Mobilisation pour cette lycéenne menacée d’expulsion en France ( vidéo)

L’affaire de l’OQTF Shenaya mobilise la population de Bordeaux, en France, ou cette lycéenne originaire de Sri Lanka est arrivée avec sa famille il y a 4 ans. La jeune fille, 18 ans, est aujourd’hui menacée d’expulsion. La décision lui a été signifiée au début du mois de septembre qui vient de s’écouler. 

Shenaya, Onel pour certains, a débarqué en effet en France en 2019 en compagnie de sa famille dont le père était menacé de mort dans son pays, le Sri Lanka, pour ses engagement politique.

A son arrivée, la jeune fille agée alors de 14 ans ne connaissait absolument rien de la langue français. Mais grace à son abnégation et se volonté de bien réussir en France, elle a finit par l’apprendre. Aujourd’hui, elle maitrise parfaitement la langue de son pays d’accueil, comme le démontre une vidéo postée sur les réseaux sociaux dans laquelle elle explique sa situation.

OQTF Shenaya: « J’étais tellement triste et en colère », la jeune lycienne en parle

« Lycéenne exemplaire », selon ses camarades et enseignants, Shenaya qui a obtenu un 15/20 au bac français, fait objet d’une obligation de quitter le térritoire français. Une OQTF Shenaya signifiée par la préfecture le 6 septembre dernier en réponse à sa demande de titre de séjour qu’elle avait formulée, explique t-elle dans la vidéo.

« J’étais tellement triste et en colère ! J’ai bien travaillé, j’ai appris la langue, je fais tout pour réussir ma vie ici », a t-elle déclaré.

Pour la prefecture « Shenaya est démunie de toute attache privée ou familiale proche et stable en France » et « elle ne produit aucun document établissant son insertion durable dans la société française ».

OQTF Shenaya:  » une élève exemplaire, témoignent ses enseignants

Des explications peu convaincantes pour ses camarades, ses enseignants et toute la population de Bordeaux. Shenaya est « toujours enthousiaste. J’ai souvent affaire à des enfants qui, du fait de leur parcours, de leurs traumatismes et de leur souffrance, ne sont pas en mesure d’apprendre. Shenaya, elle a toujours été très studieuse », témoigne une des enseignantes.

« Je pense que ce qui l’a le plus touchée, ce sont les mots qui justifiaient l’OQTF ( OQTF Shenaya). Tous ses amis sont français, elle étudie notre culture, nos auteurs, elle veut étudier et travailler en France. Je l’ai vue pleurer en lisant ce courrier »,  ajoute cette dernière

OQTF Shenaya: pétition lancée sur le net en soutien à la jeune fille

« On défend tous les élèves qui ont droit à une éducation, mais là, on a vraiment affaire à une élève exemplaire »,poursuit Clément Vauchelles. Les professeurs dénoncent aussi la violence administrative à laquelle la lycéenne se retrouve confrontée », indique de son coté un autre professeur.

Lire aussi: Loterie américaine :  » Nous avons accordé un nombre record de visas aux algériens ! »

C’est toute la région bordelaise qui rejette en somme l’OQTF Shenaya et qui se mobilise pour éviter ce sort à la jeune fille. Une pétition a été lancée en ligne à cet effet. La jeune lycéenne reste quand à elle optimiste. « Je veux rester en France. En retournant au Sri Lanka, ma vie et celle de mes parents seront en danger », a t-elle déclaré, par ailleurs.

La video:

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -