web analytics
- Advertisement -
ActualitéOQTF: un ressortissant algérien expulsé pour une raison bizarre

OQTF: un ressortissant algérien expulsé pour une raison bizarre

Une OQTF délivrée à un ressortissant algérien pour une cause banale de doudoune, il a été jugé pour recel de vol et maintien irrégulier sur le territoire. Plus d’informations dans cet article.

OQTF : les détails de l’affaire

OQTF : un ressortissant algérien expulsé pour une raison bizarre
OQTF : un ressortissant algérien expulsé pour une raison bizarre

Un ressortissant algérien a été interpellé, samedi, par des vigiles d’une boutique de vêtements du centre commercial du Val d’Europe, à Serris, en compagnie d’une autre personne qui a fait l’objet d’un appel à la loi pour vol en réunion.

Jugé ce lundi, le présumé ne cesse de réclamer son innocence, en expliquant qu’il n’avait rien sur lui au moment de l’interpellation. Mais le tribunal correctionnel de Meaux qui a suivi les réquisitions du parquet, estime que les doudounes de 729 €, valent une une OQTF et une interdiction de séjour en Seine-et-Marne d’une durée de 3 ans.

L’avocate de la défense Mi Julia Moroni est intervenue en indiquant « qui a volé quoi et comment ? », Aucune preuve du détenteur du sac à dos, pas de photo ni de vidéo, pas de plainte de la société et ni d’audition des vigiles.

OQTF : pour son avocate, il y a « deux poids, deux mesures » dans cette affaire

« Deux poids, deux mesures » dans le traitement judiciaire de cette affaire, avec des qualifications sans relation une avec l’autre, d’après ce qu’a dénoncé l’avocate de la défense. Et selon cette dernière, son client est en comparution immédiate pour recel de vol tandis que l’autre interpellé avec lui n’a eu droit qu’à un rappel à la loi pour vol en réunion.

Le ressortissant algérien a longuement été interrogé par La présidente Catherine Mathieu, afin de comprendre les raisons de l’interpellation. Au début, le prévenu a nié la connaissance de la personne interpellée en même temps que lui, mais il a reconnu après qu’il l’a déjà croisé, en octobre, à Paris dans le 15e arrondissement. L’alibi du ressortissant est, qu’ils ont été arrêtés parce qu’ils étaient en train de faire la fête. En outre, il assure qu’il ignore avoir un OQTF depuis le mois d’août.

lire aussi :France: rendre « impossible» la vie des personnes ciblées par une OQTF

OQTF
France: rendre « impossible» la vie des personnes ciblées par une OQTF
Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -