vendredi, juillet 19, 2024
- Advertisement -

Air Algérie : ouverture d’une nouvelle ligne aérienne

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu mercredi avec son homologue luxembourgeois, Jean Asselborn, qui effectue une visite de travail de trois jours en Algérie.

A l’issue des entretiens, les deux parties ont signé deux accords portant sur la coopération aérienne et politique.

Dans une déclaration à la presse,  Lamamra s’est félicité de la signature des deux accords de coopération, souhaitant voir se conclure prochainement d’autres accords, compte tenu de la volonté des deux pays amis de consolider et développer leurs relations bilatérales de manière à ce qu’elles reflètent les liens d’amitié qui les unissent, et de la convergence de vues concernant nombre de questions d’intérêt commun.

Affirmant que « les relations algéro-luxembourgoises étaient anciennes et prometteuses », M. Lamamra a relevé que « les débats qui ont eu lieu ce mercredi sont de nature à renforcer les relations bilatérales », soulignant que « ces discussions devront jeter les fondements d’une relation répondant aux exigences de l’amitié et de la franchise entre les pays amis ».

Il a également a indiqué que « l’Algérie et le Luxembourg partagent la même vision en matière de candidatures dans les domaines de la diplomatie multilatérale ».

Ouverture d’une ligne aérienne directe

De son coté, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Grand-Duché de Luxembourg a fait état de l’importance de l’ouverture « d’une ligne aérienne directe entre le Luxembourg et Alger » qui serait bénéfique pour les deux pays, notant également que l’accord sur la coopération politique signé entre les deux parties serait amené à être « développé » à l’avenir.

Le ministre luxembourgeois a, en outre, souligné s’être mis d’accord avec son homologue algérien pour « promouvoir le multilatéralisme » et tout ce qui est en rapport avec le droit international et la coopération sur la base de la charte des Nations Unies.

Il a notamment souligné la volonté de l’Union européenne (UE) d’appuyer les efforts de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura pour parvenir à une solution politique à ce conflit.

« En tant qu’européen, on va tout faire pour appuyer De Mistura dans sa mission onusienne pour trouver une solution qui serait la bienvenue », a-t-il déclaré, soulignant une convergence de vue avec l’Algérie « pour avancer sur la base du respect du droit international ».

Auparavant, le ministre luxembourgeois s’est rendu au Sanctuaire du Martyr (Maqam Echahid) où il a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des martyrs de la glorieuse Révolution de libération.

Programme d’hiver : une compagnie annonce la vente des billets 

Air Algérie: du nouveau concernant le remboursement des billets

Les pilotes s’endorment en plein vol

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous
Actualités Similaires