jeudi, juillet 18, 2024
- Advertisement -

Pénurie de carburant en France : stations fermées, grève reconduite

La crise ukrainienne a provoqué une grande pénurie de plusieurs produits en France notamment le carburant .

Plusieurs départements français souffrent de la pénurie de carburant. En effet, après le Vaucluse, les préfectures du Var et des Alpes-de-Haute-Provence ont annoncé à leur tour, lundi 10 octobre, que les particuliers ne pourraient pas prendre plus de 30 litres de carburant dans les stations-service de ces départements, pour « permettre au plus grand nombre de se ravitailler » sur fond de pénurie de carburant.

Lire aussi: crise de carburant : la France en alerte 

Ces mesures de rationnement à la pompe resteront en vigueur dans ces départements jusqu’à vendredi pour le Var, vendredi 18 heures pour les Alpes-de-Haute-Provence, et mardi minuit pour le Vaucluse.

Pénurie de carburant : la grève reconduite

La grève reconduite mardi. La pénurie dans les stations-service devrait perdurer. Le mouvement de grève pour une hausse des salaires chez TotalEnergies a été reconduit lundi 10 octobre à mardi et étendu à quinze stations-service autoroutières du réseau Argedis, filiale de TotalEnergies, annonce la CGT à l’AFP, information confirmée à franceinfo. Le détail des blocages. Le mouvement a été reconduit à la raffinerie de Normandie, près du Havre, dans le dépôt de carburant de Flandres, près de Dunkerque et à la bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), annonce à l’AFP Thierry Defresne, secrétaire CGT du comité européen TotalEnergies. L’appel à « la responsabilité » d’Emmanuel Macron. En marge d’un déplacement à Château-Gontier (Mayenne), le président de la République a appelé « les parties prenantes » à prendre « leurs responsabilités ».

Carburant djalia-dz

« Le blocage, ce n’est pas une façon de négocier », a-t-il critiqué. Une réunion d’urgence se tiendra, par ailleurs, lundi soir autour d’Elisabeth Borne, avec plusieurs ministres, a annoncé Matignon. Un tiers des stations-service en rade. « A 18 heures, 29,4% des stations-service sont en difficulté au niveau national, c’est-à-dire, la rupture d’au moins un produit », a annoncé lundi sur franceinfo Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.

Actualités Similaires