jeudi, juin 13, 2024
- Advertisement -

Permis de conduire 2023 : une terrible nouvelle vient d’être annoncée

Le permis de conduire 2023 qui est un droit administratif qui donne autorisation de conduire pour certains véhicules motorisés tels qu’automobile, cyclomoteur, motocyclette, camion ou autobus, dans un ensemble d’Etats. La délivrance d’un permis de conduire peut être soumise selon les lois et les cas locaux à un test d’aptitude à la conduite. Pour cette nouvelle année 2023, le permis de conduire en France va connaitre un changement de taille.

Permis de conduire 2023 : une terrible nouvelle vient d’être annoncée
Permis de conduire 2023 : une terrible nouvelle vient d’être annoncée

Permis de conduire 2023 : Une règle de passage signe son grand retour

Un changement de taille qui concerne l’épreuve pratique du permis de conduire. Il s’agit du retour des questions orales durant l’examen, qui sont suspendues depuis la crise sanitaire due au Covid-19.

Depuis le premier janvier 2018, lors du passage de l’épreuve pratique du permis de conduire, le candidat doit répondre à trois (3) questions orales concernantes :

  • Questions qui concernent la vérification d’un élément technique intérieur ou extérieur du véhicule.
  • Questions, qui ont une relation avec la sécurité routière.
  • Questions relatives aux premiers secours.

Ces trois questions orales permettent de gagner des points pour obtenir le permis de conduire.

Durant la crise sanitaire due au Covid-19, ces trois (3) questions qui concernent la vérification que l’examinateur posait dans l’examen du permis de conduire avaient été annulées. Mais, depuis le début de mois de janvier de cette année 2023, les  trois questions ont retrouvé leur place lors de l’épreuve pratique.

Permis de conduire 2023 : Une règle de passage signe son grand retour
Permis de conduire 2023 : Une règle de passage signe son grand retour

Permis de conduire 2023 : plusieurs règles sont entrées en vigueur

Plusieurs règles sont entrées en vigueur depuis que le ministre Français de l’Intérieur a présenté ses mesures de réforme sur le permis de conduire, le 2 mai de l’année 2019 :

  • Lutte contre l’utilisation du téléphone.
  • Lutte contre l’alcoolémie au volant.
  • Une meilleure protection des piétons.
  • Une simplification de l’accès à la conduite supervisée.
  • Le passage de l’épreuve pratique du permis de conduire à 17 ans.
  • Une formation sur simulateur de conduite favorisée.
  • La conversion du permis « boîte automatique » facilitée.

Lire aussi : Carte de résidence permanente en suisse : conditions et procédure

L’examen pratique du permis de conduire dure environ une demi-heure (30 minutes) et comprend la maîtrise du véhicule et le respect du code de la route.

Permis de conduire 2023 : plusieurs règles sont entrées en vigueur
Permis de conduire 2023 : plusieurs règles sont entrées en vigueur

Avant la crise sanitaire due au Covid 19, l’examinateur posait aussi trois (3) questions de vérifications, généralement à la fin de l’épreuve. Cette épreuve orale de l’inspecteur du permis de conduire avait pour but initial, la vérification de niveau de connaissances du candidat à propos des points de vérifications internes et externes du véhicule.

Lire aussi : Visa Schengen 2023: comment éviter le refus visa pour motif 05 ?

Alors que ses trois questions de vérification avaient été suspendues durant la crise sanitaire due au Covid-19, ces questions orales ont signé leur grand retour depuis le 2 janvier 2023.

Permis de conduire : les trois questions de vérifications internes et externes

Pendant l’épreuve pratique, le candidat devra donc répondre à trois (3) questions lors de l’interrogation orale de l’inspecteur du permis de conduire.

Ainsi, après avoir effectué l’ensemble des manœuvres de rigueur lors de cette épreuve pratique :

  • Garer le véhicule.
  • Circulé sur la voie rapide ou sur une autoroute.

Le candidat devra alors arrêter le véhicule sur le bas-côté de la route pour répondre à une liste de trois questions :

  • Une question relative aux vérifications intérieures ou extérieures du véhicule. L’inspecteur du permis de conduire doit faire un choix entre les deux types de vérifications techniques.
  • Une question sur la sécurité routière
  • Une question relative aux gestes de premiers secours
Permis de conduire : les trois questions de vérifications internes et externes
les trois questions de vérifications internes et externes

Lire également : Attendez-vous à l’euro numérique avant fin 2023

Permis de conduire 2023 : la liste des questions relève purement du hasard.

Exemples des questions relatives aux vérifications que l’inspecteur pose le jour de l’épreuve pratique du permis de conduire. Les modalités de sélection des questions posées par l’inspecteur sont précises. Elles consistent :

À prendre les deux derniers chiffres du compteur kilométrique du véhicule, et de sélectionner le numéro de la question en fouillant dans la centaine de questions susceptibles d’être posées le jour de l’épreuve du permis de conduire.

On prend un exemple, le compteur kilométrique affiche le chiffre 15 326 km le jour de l’examen. L’inspecteur choisira alors sa série de trois (3) questions dans la question n°26 du permis de conduire.

  1. Vérifications extérieures : « Contrôlez l’état, la propreté et le fonctionnement des feux de croisement » : la bonne réponse pour cette question est : « le candidat doit signaler toutes les anomalies lors de son contrôle ».
  2. Sécurité routière : « Quelles sont les incidences d’un mauvais réglage de ces feux ? » : la bonne réponse pour cette question est : « un éblouissement pour les autres usagers et un mauvais éclairage à l’avant pour le conducteur ».
  3. Premiers secours : « Dans quelle situation peut-on déplacer une victime ? » : la bonne réponse pour cette question est : « En cas de danger immédiat et non contrôlable ».
Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires