dimanche, juin 16, 2024
- Advertisement -

Pôle emploi et la réforme du RSA : les syndicats de pôle emploi dénoncent

Pôle emploi et la réforme du RSA, ou le RSA contre travail, ça ne semble pas être pour tout de suite, c’est ce que pensent les représentants des salariés de Pôle emploi. Dans un document édité le mardi passé le 14 février par les syndicats de pôle emploi qui dénoncent, les freins à la mise en place de l’expérimentation.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une aide financière versée par la CAF ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Le Revenu de Solidarité Active a pour objectif d’assurer un niveau minimum de ressources pour les individus dans le besoin et sans activité professionnelle. Le montant de RSA varie en fonction de la composition du ménage (couple, enfants à charge).

Réforme du RSA 2023
Réforme du RSA 2023

Lire aussi: Pôle emploi et l’Allocation chômage : des nouvelles règles d’indemnisation s’appliquent sur l’allocation chômage

Aides aux vacances 2023 : quelles aides sociales pouvez vous obtenir pour partir en vacances?

Réforme du RSA 2023 : les changements apportés par cette nouvelle réforme

La réforme RSA ou Revenu de Solidarité Active sous condition pour l’année 2023 dans certains départements. En effet, pour bénéficier du Revenu de Solidarité Active, il faudra désormais justifier de 15 à 20 heures d’activité hebdomadaire. Ces changements concernent plus de 30 000 allocataires.

L’inscription auprès de Pôle emploi pour les allocataires sera de manière systématique, et un contrat d’engagement sera signé avec un conseiller référent attribué.

Ce nouveau RSA sous condition a pour objectif de faciliter l’insertion professionnelle de ses allocataires. Selon le Gouvernement Français, il est question ici de rétablir un meilleur équilibre des droits et devoirs.

Dans quelques semaines, dix-neuf (19) territoires expérimenteront la réforme du revenu de solidarité active portée par Emmanuel Macron lors de la campagne pour sa réélection à la présidence de la République en 2022.

Pôle emploi
Pôle emploi

Lire aussi: Fraude à la CAF : la CAF annule le versement des aides dans certain compte bancaire

Pôle emploi et la réforme du RSA : les représentants des salariés de Pôle emploi montent au créneau

Tellement que les modalités de la mise en place de l’expérimentation sont encore très floues que les syndicats représentatifs des employés de Pôle emploi font publiquement part de leur grande inquiétude. Une déclaration du CSEC (Comité social et économique central) de Pôle emploi dans laquelle les représentants syndicaux cherchent à « alerter de manière officielle la Direction générale de pôle emploi sur le fait que les élus des différents CSE ne seront pas dans la possibilité de bénéficier de l’ensemble des informations liées à la mise en œuvre de la nouvelle réforme du revenu de solidarité active dans leurs territoires respectifs, suivant le calendrier contraint dans lequel elles doivent se dérouler ».

En clair, personne ne semble savoir comment la réforme du revenu de solidarité active sera réellement testée durant les prochains mois.

Les élus du Comité social et économique central (CSEC) dénoncent notamment des réponses « lacunaires » fournies par la direction de Pôle emploi aux questions posées relatives à la mise en œuvre du test de la nouvelle réforme du revenu de solidarité active : « les études d’impact présentées ne font pas apparaître clairement les répercussions de cette expérimentation sur le processus opérationnel, les publics concernés, les organisations, les conditions de travail, les moyens dévolus et les opérateurs associés. »

CAF (la Caisse d'Allocations Familiales)
CAF (la Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Un changement radical sur l’APL : la CAF annonce une excellente nouvelle sur le montant de l’APL

Nouvelle réforme du RSA 2023 : certains territoires n’ont pas encore été choisis pour tester la nouvelle réforme du RSA

Mais le manque de communication de la part de la direction de Pôle emploi n’est pas le seul motif d’inquiétude des représentants du personnel.

La déclaration des élus du Comité social et économique central (CSEC) : le report du rendu du rapport « France Travail » ou encore la lenteur des discussions engagées avec certains conseils départementaux qui sont chargés de verser le Revenu de Solidarité Active via les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) tous les mois, et ce alors même que certains départements n’ont pas encore officiellement sélectionné les territoires qui participeront au test de la nouvelle réforme dans quelques semaines.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires