- Advertisement -

Pôle emploi France 2023 : Terrible nouvelle pour ces Français !

Pôle emploi France 2023 – Une mauvaise nouvelle est annoncé par Pôle emploi France, elle concerne plusieurs millions de Français. En ces moments difficiles que traverse le pays à cause de la crise économique et l’inflation, s’ajoute cette récente annonce inquiétante de cet organisme. En effet Pôle emploi France révèle une fuite massive de données sensibles.

Donc, ce sont des millions Français qui se retrouvent touchés par cette cyberattaque qui a exposé leurs informations personnelles sensibles.

Pôle Emploi France annonce une fuite de données qui inquiète les Français  

Allocation chômage de Pôle Emploi 2023
Allocation chômage de Pôle Emploi 2023

Lire aussi : RSA et prime d’activité : vos allocations de la CAF vont baisser pour cette raison

Depuis l’annonce de cette fuite massive des données, l’agence Pôle Emploi France a inquiété de nombreux Français. En effet, les données exposées concernent celles des assurés Français inscrits à cet organisme en mois de février 2022 et ceux dont l’inscription avait pris fin depuis moins de douze (12) mois à cette date.

Des millions de Français se retrouvent donc malheureusement concernés par cette fuite. Depuis, cette dernière, Pôle Emploi se mobilise et ce, afin d’informer les dix (10) millions de Français concernées par cette brèche de sécurité.  Avec près de quatre (4) millions d’e-mails déjà envoyés au concernés, le processus d’information continuent toujours de s’étendre et ce, au fil des jours.

Afin de savoir si vous faites partie des Français touchés par cet incident, c’est très simple. Vous n’avez même pas besoin d’appeler l’organisme, il vous suffit donc juste de vérifier votre boîte de réception, parce que l’agence a lancé cette démarche préventive.

Cet e-mail en question précise donc : « Suite à un acte de cyber attaque malveillante dont l’un de nos prestataires a été victime, des informations personnelles qui vous concernent sont susceptibles d’être divulguées. Vos nom et prénom, votre statut actuel ou l’ancien statut de demandeur d’emploi et votre numéro de sécurité sociale pourraient être concernés par cette fuite ».

En revanche ne sont pas concernées par cette fuite :

  • Vos adresses e-mail.
  • Vos numéros de téléphone.
  • Vos mots de passe.
  • Vos coordonnées bancaires.
Pôle emploi France 2023
Pôle emploi France 2023

L’organisme annonce qu’il n’existe pas de risque concernant :

  • Votre indemnisation ou prime, (Allocation chômage).
  • Votre accompagnement proposé par Pôle emploi.
  • L’accès à votre espace personnel sur pole-emploi.fr.

Pôle emploi, invite toutefois les Français concernés par cette fuite de données de rester vigilant quant aux risques d’hameçonnage ou de tentatives d’usurpation d’identité.

Les astuces afin de se protéger contre les risques potentiels d’hameçonnage et d’usurpation d’identité

Si vous n’êtes pas parmi les victimes de cette fuite de données, vous pouvez donc respirer un peu. En effet, vos données sensibles, demeurent intactes et sécurisées. Ces données sont :

  • Vos noms et prénoms.
  • Votre statut actuel ou antérieur de demandeur d’emploi.
  • Votre numéro de sécurité sociale.

Néanmoins, si vous faites partie des personnes touchées, la vigilance s’impose donc. Pôle emploi France recommande la prudence pour faire face aux risques potentiels d’hameçonnage ainsi que d’usurpation d’identité.

Primes de gouvernement Français en 2023
Primes de gouvernement Français en 2023

Dans le même e-mail l’organisme notifie : « Ne communiquez jamais vos identifiants ainsi que votre mot de passe par téléphone ou par mail, ni vos coordonnées bancaires. En effet, Pôle emploi ou tout autre organisme public ne vous les demanderont jamais ».

Donc, comment vous pouvez protéger vos données contre ce type de menace potentielle ? Face à cette menace, il est donc important d’adopter des mesures de protection.

L’organisme met en garde contre les tentatives d’hameçonnage et rappelle les Français de ne jamais partager leurs informations d’identification, ni leurs coordonnées bancaires, par téléphone ou par e-mail. Il faut savoir que ni Pôle Emploi ni aucun autre organisme public ne vous demandera ces informations de manière non sécurisée.

Il faut savoir également que les cybercriminels cherchent souvent à mettre un sentiment d’urgence chez les personnes ciblées. La prudence est donc votre alliée. Il faut prendre le temps afin de vérifier le nom ou le numéro de téléphone associé aux communications que vous recevez.

Il faut également évaluer si le message présente des fautes d’orthographe. En effet, ces petits détails comptent et ces signes peuvent trahir une tentative de fraude.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires