mardi, juin 25, 2024
- Advertisement -

Prime alimentaire 2023 : les Français concernés par cette aide

Prime alimentaire ou si on peut l’appeler la prime de Bruno Le Maire (Ministre Français de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique), c’est une aide alimentaire qui est destinée pour les Français les plus modestes.

En effet, ce dispositif fait partie des nombreuses mesures prise par le gouvernement Français afin de soutenir le pouvoir d’achat de ses citoyens Français qui trouvent des difficultés durant ces moments de crise que connait le pays. Il est également un moyen de défendre la qualité des repas, afin de favoriser le « mieux manger » comme disent les partis écologistes.

Cette fameuse aide est la bienvenue dans ces moments où l’inflation ne cesse de grimper et d’enregistrer des records. Elle touche tous les secteurs d’activité, elle n’épargne personne, le pouvoir d’achat des Français ne cesse de dégrader.

La Prime alimentaire pour soutenir les Français les plus précaires

La prime alimentaire
La prime alimentaire

Lire aussi: Chèque énergie en 2023: les départements concernés par le dernier envoi cette semaine

Smic et la prime de 228 € de la CAF : voici les critères à respecter

D’après des statistiques et des calculs réalisés par certains experts Français, il manque environ 47 euros par mois à certains foyers pour qu’ils puissent s’assurer une bonne alimentation. Donc cette aide à l’alimentation sera destinée aux individus qui bénéficient des aides sociales et le montant de cette prime sera de 50 euros par mois pour chaque personne.

Cette aide permettra d’acheter de meilleurs produits alimentaires, ou tout simplement elle va permettre aux foyers à revenus modestes de manger trois fois par jour. Cette prime est censée donc de régler ce problème.

De plus, cette aide est censée être un complément de revenus, et pas un chèque limité à un type de dépense précis. De cette façon, les individus qui bénéficient de cette prime pour l’alimentation peuvent utiliser cette somme d’argent comme bon leur semblent.

Sur ce point, la députée Française Francesca Pasquini a insisté dans le but d’arrêter avec des « mesures paternalistes » qui seraient selon elle désagréables pour les ménages Français. Parmi les voix qui s’élèvent, certaines estiment que ces aides sont plus humiliantes qu’utiles pour les Français et que le mieux à faire serait de revaloriser les salaires.

Les individus éligibles à cette prime pour l’alimentation sont donc les bénéficiaires :

  • Du Revenu de Solidarité Active (RSA).
  • De l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).
  • Les retraités qui touchent l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées).
  • De la prime d’activité,
  • D’une aide sociale au logement (APL, ALS, ALF).
  • D’une Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI).
  • D’une Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).

Pour cela, il faudra alors faire la démarche sur le site internet de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) lorsque cette prime sera effective, parce que pour le moment il n’est pas prévu de la distribuer automatiquement.

La date de la distribution de la prime alimentaire en 2023

Inflation en France en 2023
Inflation en France en 2023

Lire aussi: Prime exceptionnelle de la CAF 2023 : comment profiter de cette aide qui sera versée prochainement ?

D’après les dernières annonces, la distribution de cette prime pour l’alimentation débutera en mois de juillet prochain (2023). Ce nouveau dispositif a connu de nombreuses discussions, puisqu’il s’agit à l’origine d’une proposition faite par le camp EELV (Europe Ecologie Les Verts) qui s’accompagne avec d’autres demandes qui sont en lien avec l’alimentation. L’automatisation du versement de cette aide a d’ailleurs été évoquée, mais n’a pas été retenue parce qu’il est jugé trop complexe.

Selon des estimations cette aide va coût à l’Etat Français 6,5 milliards d’euros chaque année, et ce, pour 11 millions d’individus concernés. Cette fameuse prime va se gérer à l’échelle territoriale afin d’être « au plus près des consommateurs et des producteurs agricoles ».

Ce nouveau dispositif va donc arriver à la suite d’un trimestre anti-inflation d’une valeur de plusieurs centaines de millions d’euros, dans le but de limiter l’augmentation du prix de certains produits alimentaires après avoir enregistré une forte hausse depuis plus d’un an.

La Banque de France prévoit d’ailleurs que cette hausse des produits alimentaires va durer jusqu’en 2024. Le printemps de cette année 2023 aura donc été une légère bulle d’air face aux autres crises qui touchent le quotidien des citoyens Français. En mois de juin, cette période spéciale va s’arrêter.

Les négociations qui sont difficiles avec les grands industriels Français vont également reprendre durant cet été. Le but derrière tout ça est de protéger le pouvoir d’achat des ménages Français dans un contexte difficile qui n’avait pas été vu depuis longtemps.

Chèque alimentaire de 2023 
Chèque alimentaire de 2023

Lire aussi: L’allocation de rentrée scolaire 2023/2024 : tout savoir sur cette augmentation (vidéo)

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires