- Advertisement -

Prime alimentaire 2023 : Un versement ciblé d’un gros chèque !

Prime alimentaire 2023 – La crise économique et l’inflation qui touche la France à causer beaucoup de mal au pouvoir d’achat des Français. Les prix des produits alimentaires ont connu une augmentation sans précédente. Afin de faire face à la précarité alimentaire le gouvernement Français a décidé de mettre en place un chèque alimentaire.

La prime alimentaire 2023 : Une aide non négligeable pour l’ensemble des foyers modeste !

Le chèque alimentaire
Le chèque alimentaire

Lire aussi : RSA et prime d’activité : vos allocations de la CAF vont baisser pour cette raison

Une très bonne nouvelle est annoncée pour l’ensemble des foyers modestes vivant dans le département de la Seine-Saint-Denis. En effet, le conseil départemental a décidé de mettre en place un nouveau dispositif d’aide, c’est le fameux chèque alimentaire.

Face à une inflation galopante qui touche tous les secteurs d’activité, la détresse des résidents de département de la Seine-Saint-Denis se fait de plus en plus ressentir. En effet, de nombreux ménages rencontrent des difficultés à joindre les deux bouts.  Parce que tous les prix des produits de consommation ont augmenté. Aussi bien ceux :

  • De l’immobilier.
  • De l’alimentation.
  • D’électricité, de gaz et de bois.
  • Du carburant.

Le président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel explique qu’il y a une urgence alimentaire. Selon lui, la situation actuelle est très grave ! Parce que des milliers de ménages Français se privent de nourriture.

C’est pour cette raison qu’il a décidé donc de mettre en place un nouveau dispositif pour l’alimentation, ce dernier est un chèque alimentaire qui vise à aider les individus qui rencontrent des difficultés financières dans leur quotidien.

Un chèque alimentaire de 50 euros sera testé pendant 6 mois

Inflation galopante en France
Inflation galopante en France

Le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a décidé de tester ce nouveau dispositif pour l’alimentation pendant six (6) mois. En ce qui concerne son montant, il est de 50 euros par personne, avec un bonus lorsque les achats sont durables.

Il propose également un accompagnement nutritionnel. Les résidents de département de la Seine-Saint-Denis vont pouvoir bénéficier de conseils sur l’alimentation ainsi que sur la qualité des produits achetés.

Le président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel annonce que le versement de cette prime sera ciblé. Ce coup de pouce visera donc :

  • Les étudiants.
  • Les personnes en situation de précarité.
  • Les femmes enceintes.
  • Les femmes avec enfants en bas âge.

Si ce nouveau dispositif est retenu, il pourrait être bénéfique pour un (1) millier d’individus. Stéphane Troussel ajoute que « Ce nouveau coup de pouce nous l’avons mis en place à l’appel national ‘mieux manger pour tous ».

Une prime alimentaire pour répondre à une urgence

Primes de gouvernement Français en 2023
Primes de gouvernement Français en 2023

Pour le président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, il y a urgence alimentaire, il annonce qu’il « faut mettre ce dispositif en place. Parce qu’il y a les individus à revenus modestes qui ne peuvent plus s’alimenter convenablement. Notamment avec la crise économique et l’inflation ».

Mais la question que posent les résidents de ce département, à quoi servira ce fameux chèque pour l’alimentation ? Pourrait-il être dépensé dans tous les supermarchés en France. Comme les tickets resto par exemple ? La réponse à cette question est non. En effet, les supermarchés qui accepteront ce chèque seront donc ceux qui proposeront des produits alimentaires frais et de qualité.

« Il s’agira donc d’avoir des partenaires, ces derniers seront choisis en fonction de la qualité des produits alimentaires qu’ils pourront proposer. C’est le cas des épiceries solidaires qui proposent des produits frais… »

En ce qui concerne les personnes qui pourront bénéficier de ce coup de pouce ainsi que les critères de sélection, Stéphane Troussel explique qu’il travaille avec des associations afin d’identifier les personnes éligibles, comme les étudiants, les femmes enceintes ou celles avec enfants en bas âge.

Le président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, ajoute également qu’il y a plus de 50 % des individus qui font les fils devant les distributions alimentaires. Il y a donc de plus en plus d’individus qui rencontrent des difficultés à cause de l’inflation. Une situation qui devient de plus en plus inquiétante.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires