vendredi, juillet 19, 2024
- Advertisement -

Prime de 20 000 euros pour chaque jeune dès ses 18 ans !

Prime de 20 000 euros – En France le coût des études supérieures suscite beaucoup d’interrogations. Notamment pour les parents qui se penchent sur les résultats du baccalauréat de leurs futurs étudiants avant de faire le choix sur la filière qui doit suivre.

Il faut savoir qu’en France, le coût des études supérieures est parmi les plus bas dans l’Europe, parce que le gouvernement Français prend en charge la majeure partie des frais, il faut savoir que ces coûts sont estimés à plus de 10 000 euros par an. Néanmoins, une proposition scandaleuse d’une ministre remet en question cette réalité.

Une Prime de 20 000 euros pour chaque jeune dès ses 18 ans, pour l’égalité des chances

Aide financière de 20 000 euros pour chaque jeune dès ses 18 ans
Aide financière de 20 000 euros pour chaque jeune dès ses 18 ans

Le coût moyen d’une année d’études supérieures par étudiant en France s’élève à environ 7 000 euros. Mais il faut savoir que ce montant peut rapidement augmenter et ce, en fonction du parcours choisi par l’étudiant.

C’est le cas notamment dans les écoles de commerce où les frais d’étude peuvent atteindre 10 000 euros par an. Cela, sans prendre en compte les frais :

  • D’inscription,
  • Du logement.
  • De la nourriture.

Face à ces coûts élevés, et l’inflation galopante qui touche le pouvoir d’achat des citoyens Français, certaines familles Françaises qui ont un revenu moyen ou modeste sont contraintes de renoncer aux études de leurs enfants. Notamment si celui-ci s ne réussit pas à décrocher une bourse suffisante. Afin de lutter contre les inégalités perçues, une ministre a dernièrement proposé une idée audacieuse.

Prime de 20 000 euros : un dispositif qui coûte plus de 10 milliards d’euros

Prime de 20 000 euros afin de financer les études supérieur
Prime de 20 000 euros afin de financer les études supérieur

En Espagne, Yolanda Díaz, Ministre du Travail et de l’Économie sociale d’Espagne et candidate de la gauche radicale aux élections législatives anticipées, a fait une proposition devant la presse étrangère que chaque jeune espagnol reçoive la somme de 20 000 euros dès ses 18 ans. Selon la ministre, cette somme d’argent devrait être utilisée afin de financer :

  • Des études supérieures.
  • Des formations.
  • La création d’entreprises.

La Ministre Espagnole du travail, Yolanda Díaz explique que cette proposition de prime est dans le but d’offrir aux jeunes un avenir qui sera indépendant de leur nom de famille ou de leur origine sociale.

Néanmoins, afin de financer cette nouvelle initiative coûtant au moins dix (10) milliards d’euros à l’Espagne, la ministre Yolanda Díaz prévoit de taxer les riches. Ça veut dire, les individus gagnants plus de trois (3) millions d’euros par an. Elle considère que cette somme d’argent versée aux jeunes dès leurs 18 ans constituerait un « héritage universel ». Ce qui va garantir « l’égalité des chances » pour tous, et ce, quel que soit le revenu de leur famille.

La proposition de prime de 20 000 euros pour chaque jeune dès ses 18 ans est critiquée par l’opposition politique

Yolanda Díaz, Ministre du Travail et de l'Économie sociale d'Espagne et candidate de la gauche radicale aux élections législatives anticipées
Yolanda Díaz, Ministre du Travail et de l’Économie sociale d’Espagne et candidate de la gauche radicale aux élections législatives anticipées

L’opposition politique en Espagne a vivement critiqué cette proposition de la Ministre Espagnole de Travail, Yolanda Díaz. Nadia Calviño la ministre de l’Économie et vice-présidente du gouvernement socialiste de Pedro Sanchez, a notamment remis en question le financement d’une telle mesure.

Malgré ces critiques, la ministre Espagnole de travail, Yolanda Díaz reste convaincue de la grande importance de cette aide financière. Ayant grandi dans une famille communiste et ayant fait face à des grandes difficultés financières qui ont entravé ses propres aspirations professionnelles, elle défend donc cette mesure avec conviction.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires