- Advertisement -

Primes de 1000 euros : Qui peut bénéficier de cette aide de CAF ?

Primes de 1000 euros – La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) est toujours présente au côté des Familles Françaises afin de les aider dans leurs quotidiens. L’un des coups de pouce de cet organisme  est la prime de naissance. En effet, l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille est un événement heureux, mais ce dernier va engendrer de nombreuses dépenses supplémentaires.

Heureusement, des coups de pouce financier existent afin de soutenir les couples dans cette étape très importante de leur vie. En effet, il faut savoir qu’en France, vous pouvez bénéficier d’une prime de naissance d’un montant pouvant aller jusqu’à 1000 euros et ce, dès votre première naissance ? Et ce, quelle que soit votre nationalité, pour peu que vous respectiez certaines conditions de ressources.

Définition de la prime de naissance de la Caisse d’Allocations Familiales ?

La prime de naissance
La prime de naissance

La prime de naissance est un coup de pouce financier proposée en France par la Caisse d’Allocations Familiales et ce, afin de soutenir les parents à faire face aux différentes dépenses engendrées par l’arrivée d’un nouveau-né. En effet, cette précieuse aide s’inscrit dans le cadre de l’allocation de base de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant).

En ce qui concerne le montant de cette aide, il est important de savoir qu’il est proportionnel au nombre d’enfants que le couple attendez. Donc, si ce dernier attendez des jumeaux, le coup de pouce sera doublé.

Primes de 1000 euros de la CAF : Comment bénéficier de ce coup de pouce ?

Afin de bénéficier de la prime de naissance, vous devez déclarer votre grossesse auprès de la Caisse d’Allocations Familiales et de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Cette formalité est généralement réalisée par le médecin généraliste. Donc, n’hésitez pas à solliciter ce dernier pour toute question à ce sujet.

Il faut noter que cette prime est versée uniquement une seule fois au cours du septième (7e) mois de grossesse. Afin de bénéficier de cette aide en 2023, votre médecin ou votre sage-femme doit avoir déjà déclaré votre grossesse et ce, à l’aide de votre carte Vitale avant la quatorzième (14e) semaine de grossesse.

Les conditions de ressources pour bénéficier de cette prime

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Il faut savoir que cette aide est soumise à des conditions de ressources. Donc, vos revenus de l’année N-2, cette année c’est les revenus de l’année 2021 (2023 – 2 = 2021), ne doivent pas dépasser un certain seuil.

Il faut souligner que, le plafond de ressources varie en fonction de la situation familiale.

Voici donc les plafonds de ressources en vigueur jusqu’au 31 décembre 2023 :

  1. Pour un couple avec un seul revenu d’activité, le plafond de ressources est de
  • 33 040 euros pour un (1) enfant.
  • 39 648 euros pour deux (2) enfants.
  • 47 578 euros pour trois (3) enfants.
  • 7 930 euros supplémentaires par enfant en plus.
  1. Pour un parent isolé ou un couple avec deux (2) revenus d’activité :
  • 43 665 euros pour un enfant.
  • 50 273 euros pour deux enfants.
  • 58 203 euros pour trois enfants.
  • 7 930 euros supplémentaires par enfant en plus.

Il faut souligner que le montant de cette aide s’élève à 1.019,40 euros et atteint 2.038,81 euros dans le cas d’une adoption.

La demande de la prime de naissance en 2023

PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant)
PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant)

Une fois votre grossesse déclarée, vous devez soumettre une demande de prime à la naissance sur le site internet de la Caisse d’Allocations Familiales. Il est très important de noter que, cette démarche est nécessaire que vous touchez déjà ou non des prestations sociales de la Caisse d’Allocations Familiales.

Dans le cas d’une affiliation à la MSA (Mutuelle Sociale Agricole), la demande se fait sur le site internet de cette dernière. Il est important de noter que votre demande de ce coup de pouce sera traitée durant le sixième (6e) mois suivant le début de la grossesse.

Il faut savoir que la Caisse d’Allocations Familiales verse une prime de la naissance à chaque nouveau-né, que ce soit pour votre premier (1e), deuxième (2e) ou troisième (3e) enfant, et plus. Donc, il n’y a pas de restriction sur le nombre d’enfants que vous avez déjà. Vous pouvez donc bénéficier de cette fameuse aide tant que vous répondez aux conditions de ressources requises.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires