vendredi, juin 21, 2024
- Advertisement -

Primes de la CAF : voici comment toucher une prime de plus 400 euros en mois de mars

Primes de la CAF, au cours du mois de mars 2023, la Caisse d’Allocations Familiales va verser une prime dont le montant dépasse les 400 euros à des millions de français. L’objectif de ce nouveau coup de pouce financier est de favoriser le pouvoir d’achat des individus qui rencontrent le plus de difficultés en cette période où l’inflation ne cesse d’enregistrer des records. Et au vu des nouvelles augmentations enregistrées dans les grandes surfaces, donc cette aide est la bienvenue elle tombe à pic.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Chèque alimentaire 2023 : Une expérimentation sera bientôt lancée

Aspa : qui peut en bénéficier ? Quel est son montant en 2023 ?

Primes de la CAF : des foyers de plus en plus  fragilisés par l’inflation

Ces derniers mois, l’inflation ne cesse de grimper et ne finit pas de fragiliser les ménages français. Plus les jours passent et plus le pouvoir d’achat des consommateurs Français diminue. En outre, il n’y a pas que l’électricité et les carburants qui augmentent. C’est également le cas des différents produits de première nécessité. Dans les rayons qui sont dédiés à l’alimentaire et à l’hygiène, les prix atteignent des sommets. Donc, toutes les aides et primes concédées aux ménages les plus modestes leur sont indispensables. D’autant que les familles françaises sont de plus en plus en difficultés de trouver les fins de mois particulièrement longues.

Bien conscient de la gravité de la situation, le gouvernement Français a pris soin de mettre en place de nouveaux dispositifs qui visent à aider les personnes qui en ont le plus besoin. Et ce, depuis le début de cette crise qui touche tous les secteurs. Ainsi, les citoyens français ont bénéficié de la fameuse prime carburant (indemnité carburant) qui sera prolongée tout au long de ce mois de mars 2023. Cette prime est offerte aux automobilistes qui utilisent leur véhicule pour se rendre à leur  travail.

Aide Personnalisée au Logement (APL)
Aide Personnalisée au Logement (APL)

Lire aussi: Les aides de la CAF en 2023 : la liste complète des aides de la Caisse d’Allocations Familiales

Primes de la CAF : une aide au logement versée par la Caisse d’Allocations Familiales

La CAF (Caisse d’Allocations Familiales), elle aussi, vient en aide aux foyers qui subissent la conséquence de l’inflation qui les touche de plein fouet. Le revenu de solidarité active (RSA), les primes de vacances ou encore la prime d’activité, toutes sont attendues avec impatience par les bénéficiaires. Mais l’aide qu’on va évoquer dans cet article, c’est l’Allocation Personnalisée au Logement (APL).

Le versement de l’Allocation Personnalisée au Logement est prévu en ce mois de mars. Son montant s’élève à 420.52 euros. Encore une fois, les citoyens français aux revenus précaires vont bénéficier d’une prime très précieuse, voire indispensables. Malgré cela, la situation des ménages Français restera probablement délicate puisque beaucoup d’analystes prévoient un mois de mars très difficile du point de vue financier. En effet, de nouvelles hausses de prix sont enregistrées dans les grandes surfaces.

Primes de la CAF 
Primes de la CAF

Lire aussi: Chèque énergie en mars : pas de distribution de chèque énergie en mars 2023

Primes de la CAF : qui sont les bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée au Logement ?

Vous vous demandez peut-être qui sont les bénéficiaires de cette aide au logement qui est versé par la Caisse d’Allocations Familiales ? Car oui, il existe bel et bien des critères et conditions d’éligibilité. En outre, tous les bénéficiaires ne perçoivent pas la somme de 420.52 euros. Le montant de ce fameux coup de pouce est calculé en fonction des revenus et la composition du ménage, mais également du type et du lieu de résidence.

Si un plafond de revenus détermine l’éligibilité à cette aide au logement, aucune contrainte d’âge n’est imposée par la Caisse d’Allocations Familiales. Donc même les mineurs peuvent faire une demande, mais leur contrat doit être signé par un tuteur légal. Autre condition qu’il faut respecter c’est la demande d’Allocation Personnalisée au Logement (APL) qui doit être formulée pour une résidence principale.

Si vous avez des doutes quant à votre éligibilité à cette aide, rendez-vous sur le site internet officiel de la Caisse d’Allocations Familiales. Sur ce site, vous pourrez faire une simulation pour avoir une réponse rapide. Si vous remplissez les conditions d’éligibilité, il est encore temps de faire votre demande.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires