web analytics
- Advertisement -
ActualitéPrimes et aides CAF 2024 : Un algorithme afin d’identifier les allocataires qui...

Primes et aides CAF 2024 : Un algorithme afin d’identifier les allocataires qui vont subir un contrôle !

Primes et aides CAF 2024 – Dans le but de prévenir les fraudes aux aides sociales, la Caisse d’Allocations Familiales a mis en place un algorithme d’identification. Ce dernier sert à identifier les allocataires qui peuvent faire l’objet d’un contrôle.

Primes et aides CAF 2024 : Un algorithme afin d’identifier les allocataires qui vont subir un contrôle !

Lutte contre la fraude aux aides sociales de la CAF
Lutte contre la fraude aux aides sociales de la CAF

Lire aussi : Les changements dans le paiement des prestations sociales suite à la nouvelle loi sur l’immigration

Aides sociales 2024: cette prestation va être élargie à partir du 1er janvier , découvrez la

En effet, cet algorithme utilisé par la Caisse d’Allocations Familiales sert de base de calcul informatique. Il est utilisé afin d’étudier les nombreux profils d’allocataire de cet organisme.

Le but de cet outil informatique est de dégager les allocataires qui vont faire l’objet de vérifications. En effet, chaque allocataire bénéficiaire des coups de pouce de la CAF peut être sujet à des contrôles à n’importe quel moment.

Cette vérification est réalisée dans le but de détecter d’éventuelles erreurs au cours de la déclaration. En effet, la CAF ne peut pas vérifier tous les allocataires, donc, elle vise en priorité certains dossiers considérés comme à risque.

Selon le média Midilibre, la Caisse d’Allocations Familiales se sert de cet algorithme depuis une dizaine d’années. En effet, cet outil dresse une note de risque pour chaque ménage. Caractérisé comme neutre, cet algorithme vise généralement les allocataires qui sont les plus dans le besoin.

En ce qui concerne son fonctionnement, aucune précision n’a été communiquée pour le moment. En effet, les rares informations publiques qui datent de l’année 2015 affirment que certains profils d’allocataires sont privilégiés.

Contrôle de la CAF : Les profils d’allocataires considérés comme prioritaires

Parmi les allocataires privilégiés, il y a notamment les familles monoparentales. En effet, ces dernières font l’objet d’un contrôle à domicile dans 36 % des cas. Il faut noter les familles monoparentales ne constituent que 16 % des familles qui bénéficie des allocations de la Caisse d’Allocations Familiales.

Dans une récente étude rapportée par Le Monde :

Près de deux tiers (2/3) des vérifications de la CAF ciblent les familles les plus précaires.

La CNAF donne des explications sur l’utilisation de cet outil informatique

Dans une récente publication sur Twitter, la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) nie en bloc l’usage d’un algorithme qui vise à sélectionner les allocataires.

Selon le média Merci pour l’Info :

Les Caisses d’Allocations Familiales utilisent cet algorithme dans le but de catégoriser les dossiers à traiter. Et ce, en se focalisant sur les dossiers qui ont le plus de chances de présenter des anomalies.

En dévoilant plus vite ces anomalies ou erreurs, la Caisse d’Allocations Familiales espère rééquilibrer des droits justes entre les allocataires. Et afin d’éviter d’éventuels remboursements postérieurs de grande valeur.

Cet algorithme n’est pas utilisé uniquement pour limiter les pratiques frauduleuses. En effet, il permet également de révéler d’éventuelles irrégularités qui agissent souvent en défaveur des allocataires.

Toujours selon la Caisse Nationale d’Allocations Familiales, plus de 30 % des vérifications effectuées par les experts de l’organisme profitent aux allocataires qui bénéficient des compléments de revenus.

Les aides de la Caisse d’Allocations Familiales concernées par les vérifications

Les vérifications réalisées par la Caisse d’Allocations Familiales concernent notamment les minimas sociaux suivants :

  • Revenu de Solidarité Active (RSA), en effet cette aide est réservée aux allocataires qui disposent de revenus limités. Il vise à aider cette catégorie à vivre dans de meilleures conditions.
  • La Prime d’Activité (PA), en effet ce coup de pouce est réservée à certains actifs à condition de respecter les critères d’éligibilité, notamment le plafond de revenus en vigueur
  • Les Aides Personnalisées au Logement (APL), en effet, elles permettent aux allocataires bénéficiaires de régler le loyer.

 

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -