lundi, juillet 22, 2024
- Advertisement -

Primes et aides sociales 2023 : la CAF a trouvé une nouvelle solution 

Primes et aides sociales – afin de faire face aux fraudeurs la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) va bientôt espionner les déplacements de ses allocataires en avion. Cette nouvelle solution fait débat.  Cette mesure peut paraître étonnante, mais c’est bien la réalité. La Caisse d’Allocations Familiales va bientôt espionner les déplacements en avion de ses allocataires.

Primes et aides sociales de CAF : des contrôles pour faire face à la fraude qui atteint un montant record

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Depuis des années, la Caisse d’Allocations Familiales vient en aide aux ménages Français qui se trouvent dans le besoin. Ses nombreuses prestations et aides sociales sont précieuses pour de nombreux individus qui rencontrent des difficultés financières dans leurs quotidiens.

Néanmoins, de nombreux allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) profitent de ces aides et primes alors qu’ils n’ont pas le droit de les recevoir. En effet, les fraudes aux prestations et aides sociales sont nombreuses. L’année dernière (2022), la fraude a atteint un montant record.

En 2022, la Caisse d’Allocations Familiales a recensé plus de 350 millions d’euros de versements frauduleux. La CAF a réussi à détecter cette fraude grâce à des contrôles bien ciblés.

Afin de faire face aux fraudes, le gouvernement Français a également mis en place de nouvelles mesures. Parmi elles, l’interdiction d’utiliser un compte bancaire non européen pour recevoir les virements de la Caisse d’Allocations Familiales.

La Caisse d’Allocations Familiales ne s’arrête pas là. Elle va bientôt, s’attaquer aux fraudeurs qui vivent en d’hors de territoire Français et qui bénéficient des allocations familiales. Ces allocataires en question vont par exemple vivre durant toute l’année à l’étranger et ne pas le déclarer à la Caisse d’Allocations Familiales. Une façon pour eux de continuer à recevoir les prestations et les aides sociales. Comme :

  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL),
  • La prime d’activité (PA).
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA).
Pôle emploi
Pôle emploi

Pôle emploi connaît également la même chose. Afin de faire face aux fraudeurs, Pôle emploi France oblige désormais les bénéficiaires de L’Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE) à venir à des rendez-vous et des ateliers.

Primes et aides sociales 2023 : les allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales espionnés

Afin de faire face aux fraudes, la Caisse d’Allocations Familiales va utiliser les grands moyens. Pour détecter les allocataires qui habitent en d’hors du territoire Français et profitent des prestations et aides sociales, la Caisse d’Allocations Familiales a trouvé une nouvelle solution.

Donc, la Caisse d’Allocations Familiales va tout simplement espionner ses allocataires. D’après les récentes annonces de ministre Français de l’Action et des Comptes publics, Gabriel Attal, les bénéficiaires des aides de la Caisse d’Allocations Familiales qui voyagent souvent par avion seront ciblés par divers contrôles.

C’est donc une façon pour le gouvernement Français de surveiller les allocataires fraudeurs. Ceux qui résident à l’étranger pendant l’année risquent donc de perdre leurs droits aux aides sociales. Mais pour savoir s’ils sont sur le sol Français ou à l’étranger, l’Etat Français va tout simplement surveiller leurs voyages en avion.

« Pour le moment, les fonds de sécurité sociale Français sont déjà en mesure de vérifier un certain nombre de choses. Comme les Factures d’électricité, les transactions bancaires. J’aimerais qu’on puisse prendre de l’expansion » explique le ministre Français de l’Action et des Comptes publics.

Il souhaite alors aller plus loin en ayant un accès aux déplacements des allocataires. Le but étant de vérifier si l’individu vit sur le territoire Français au moins six (6) mois par an. Mais donc comment comptent-ils faire ça ?

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

« Les Caisses de Sécurité sociale Françaises peuvent accéder aux fichiers des voyageurs des compagnies aériennes. » explique le gouvernement Français. « Il ne s’agit pas de harceler les allocataires bénéficiaires, lorsque vous bénéficiez des fonds de solidarité nationale. Vous devez être en droit de les recevoir » se défend le ministre Français Gabriel Attal, conscient que cette nouvelle mesure risque de ne pas plaire à tout le monde.

Pister les déplacements des allocataires leur permettrait alors de tirer des conclusions concernant leur véritable lieu d’habitation. Pour l’instant, ce n’est encore qu’une idée. Mais elle pourrait bien aboutir.

Il faut savoir également que la Caisse d’Allocations Familiales utilise de nombreux moyens pour surveiller ses allocataires. Notamment les nombreux contrôles surpris. Comme la demande de justificatif supplémentaire avant le versement d’une allocation. Entre autres des contrôles qui peuvent parfois être physiques.

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires