web analytics
- Advertisement -
ActualitéPrix de l'immobilier en France: chute brutale en 2023

Prix de l’immobilier en France: chute brutale en 2023

Après une période faste qui aura duré plus de deux ans, les prix de l’immobilier en France connaissent une chute brutale. Selon le président du syndicat professionnel Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), la situation risque de s’inscrire dans la durée. 

C’est tout le secteur de l’immobilier qui s’effondre non seulement en France mais dans le monde entier. En Europe, les prix réels de l’immobilier ont chuté d’une manière vertigineuse par rapport à l’année précédente. Les données de la Banque des règlements internationaux font état d’une baisse de – 13,7 en  Suède, -12,1 % en Allemagne,  -16,5 % en Nouvelle-Zélande  et -15,1 %, à Hong Kong. Les experts évoquent une première depuis 12 ans.

Les prix de l’immobilier en France bien qu’ils restent en hausse de 2,9 % sur un an (après +6,3 % en juin 2022), la chute est bien réelle sur la période mars-avril-mai 2023. Le recul par rapport à 2022 est estimé à 1 %.

Prix de l’immobilier en France: net recul par rapport à 2022

« Cette contraction des prix de l’immobilier en France se poursuivra dans les semaines et mois à venir » a affirmé le président du syndicat professionnel Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), Loïc Cantin, dans une sortie médiatique la semaine dernière. « Sur l’ensemble de l’année 2023, poursuit-il,  ils devraient chuter d’environ 5 %, mais en réalité de 10 % si l’on conjugue cette baisse à l’inflation».

Loïc Cantin souligne que cette situation est « l’effet de l’inflation de ces derniers mois et les difficultés croissantes dans l’accès au crédit immobilier (qui)se font clairement ressentir sur le nombre de transactions ».

Prix de l’immobilier en France: les raisons de la chute

Et de poursuivre « il faut réaliser qu’entre janvier 2022 et mai 2023, les emprunteurs ont vu leur capacité d’emprunt chuter de 20 %, ce qui représente en moyenne une perte de pouvoir d’achat de 40 000 euros. »

Conséquence: indique t-il encore « après deux années d’exception, la baisse des volumes de transactions se confirme ». Selon ses prévisions, les transactions devraient passer sous la barre du million d’opération durant l’année en cours pour atteindre environ 950 000 ventes sur l’année.

Prix de l’immobilier en France: baisse de 15% du volume des transactions

« C’est une baisse de 15 % par rapport à 2022, soit la plus forte enregistrée sur douze mois par le secteur depuis le milieu des années 1990, a déploré Loïc Cantin. Et ce retournement du marché risque de se poursuivre en 2023. », fait-il savoir.

Cette crise qui frappe de plein fouet le secteur de l’immobilier n’a pas été sans conséquences sur les professionnels activant dans le domaine. Entre mai 2022 et avril 2023, 528 agences ont met les clés sous le paillasson ou ont été placées en redressement, selon un rapport de l’expert en la matière, Altarès.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -