- Advertisement -

Réforme des retraites: entrée en vigueur le 1er septembre, Olivier Dussopt s’exprime

Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, s’est exprimé ce jeudi 24 août sur la réforme des retraites qui devrait entrer en vigueur à partir du 1er septembre prochain. Intervenant sur Cnews, le membre du gouvernement a évoqué plusieurs décrets et sur leur application. 

L’heure de vérité a sonné pour la réforme des retraites en France. Le projet qui a été fortement critiqué et contesté à son annonce au début de l’année, entrera en vigueur à partir du 1er septembre prochain, selon le calendrier tracé par le gouvernement.

Réforme des retraites: la France sera t-elle prête pour sin application le 1er septembre?

La France est-il cependant prête pour son application? la réponse est affirmative. Selon le ministre du Travail, Olivier Dussopt, tout est fin prêt en effet pour l’application de la réforme des retraites.

S’exprimant sur le plateau de Cnews ce jeudi 24 août, celui a rendu d’ailleurs hommage aux services du ministère, du gouvernement et des caisses de la Sécurité sociale dont les efforts ont permis la publication de «l’intégralité des décrets nécessaires pour le 1er septembre».

Réforme des retraites: les précisions du ministre du Travail

Le ministre a évoqué à l’occasion quelques décrets importants à ses yeux. «Cette semaine, nous avons publié les décrets qui permettront, en particulier aux femmes arrivées un an avant l’âge de départ avec une carrière complète, d’avoir une surcôte pour les trimestres cotisés en plus», a t-il ainsi déclaré.

Le ministre du Travail a également parlé du cas des contrats TUC (travaux d’utilité collective) : «Nous avons publié cette semaine le décret qui permet à celles et ceux qui, dans les années 1980 et 1990, avaient été salariés dans ce que l’on appelle des contrats TUC (travaux d’utilité collective)», a-t-il annoncé.

Réforme des retraites: «Tout sera prêt dans les temps»

Et de poursuivre «quand ils ont été salariés comme tels (…) ils travaillaient avec des contrats de vingt-cinq à vingt-huit heures, mais on ne leur avait pas dit que ça ne comptait pas pour la retraite. Nous avons rectifié cela», a-t-il complété.

Le ministre a fait savoir en outre que 80% des mesures du texte sont d’ores et déjà publiées et applicables. Il a souligné que celles qui ne seront pas encore entrées en vigueur le 1er septembre prochain, le seront en 2024 ou 2025 : «Tout sera prêt dans les temps», a-t-il assuré.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires