jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Regroupement familial : l’Angleterre annonce une mauvaise nouvelle pour les étudiants étrangers

Regroupement familial – de nombreux pays font recours à l’immigration pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, d’autres tentent par tous les moyens de baisser le nombre des entrées étrangères sur leurs sols. C’est le cas du Royaume-Uni qui a décidé de mettre fin à l’un des privilèges auquel ont eu droit jusque-là les étudiants étrangers dans les universités du pays.

En effet, le gouvernement britannique a dévoilé plusieurs restrictions en matière d’immigration, concernent les étudiants étrangers qui poursuivent leurs cursus universitaires dans le pays.

Plusieurs restrictions en matière d’immigration annoncées par le gouvernement britannique

Dorénavant, les étudiants étrangers ne seront plus autorisés à faire venir, au Royaume-Uni, les membres de leurs familles ou toutes personnes à charge, par le biais de la procédure du regroupement familial. Une autre interdiction s’applique également au changement de statut des étudiants, il s’agit notamment de l’interdiction de passer du statut étudiant au statut du travailleur avant de terminer leurs études dans le pays.

À souligner que l’Angleterre a enregistré entre juin 2021 et juin 2022, une immigration record de 500’000 personnes, donc le gouvernement conservateur du Premier ministre Rishi Sunak a décidé de limiter le nombre des entrées étrangères sur leurs territoires. Le mardi 23 mai 2023, pour réaliser ses objectifs, ce gouvernement a annoncé, son intention de restreindre drastiquement le regroupement familial pour les étudiants étrangers.

Les étudiants n’ont plus accès au regroupement familial

Chaque année les universités britanniques n’arrêtent pas d’attirer plusieurs étudiants étrangers, les nouvelles restrictions sur les visas étudiants « limitons énormément le solde migratoire en réduisant la possibilité pour les étudiants étrangers de faire venir des membres de leur famille », annonce le gouvernement britannique dans un communiqué.

Selon le communiqué du gouvernement du Royaume-uni, ces nouvelles mesures, entreront en vigueur à compter de janvier 2024, et concernent tous les étudiants étrangers « à l’exception des chercheurs de troisième cycle ». Ce dernier promet d’agir contre les « agents sans scrupules qui utilisent les visas étudiants comme route migratoire ».

Suivez nous sur :facebook

Actualités Similaires