web analytics
- Advertisement -
ActualitéRetraites 2023 : les âges pour les départs anticipés dévoilés !

Retraites 2023 : les âges pour les départs anticipés dévoilés !

La nouvelle réforme des retraites en France est toujours un sujet d’actualité  qui ne cesse de dévoiler de nouvelles données, cette fois-ci c’est les âges pour les départs anticipés qui sont dévoilés, en effet à partir du premier septembre prochain (2023), des changements sont attendus, ils concernent notamment les individus ayant effectué des carrières longues. La question qui se pose c’est à quel âge les travailleurs Français de longue durée pourront-ils bénéficier d’un départ anticipé à la retraite ?

La nouvelle réforme des retraites introduit 4 bornes d’âge

La pension de retraite
La pension de retraite

La nouvelle réforme des retraites en France, englobant les départs anticipés à la retraite pour les carrières longues, introduit quatre (4) bornes d’âge bien distinctes. Selon leur date de naissance, les futurs retraités devront cumuler entre 168 et 172 trimestres afin de prétendre à la retraite. Les âges de départ à la retraite sont dorénavant liés à ces quatre bornes d’âge.

Les quatre bornes d’âge sont les suivantes :

Un départ dès 58 ans pour les carrières précoces

Pour les personnes qui ont commencé leur activité professionnelle avant l’âge de seize (16) ans et qui ont accumulé cinq (5) trimestres avant la fin de l’année civile de leur seizième (16e) anniversaire, l’âge minimum pour le départ à la retraite est désormais fixé à 58 ans, mais à condition de justifier de 168 à 172 trimestres de cotisations.

Un départ à 60 ans pour les travailleurs ayant commencé leur carrière avant l’âge de 18 ans

Concernant les personnes ayant commencé leur carrière de travail avant l’âge de dix-huit (18) ans, les mêmes critères s’appliquent. Cependant, leur âge de départ à la retraite sera fixé à soixante (60) ans.

Un départ en fonction de l’année de naissance pour ceux qui ont commencé à 20 ans

Les personnes ayant commencé leur activité professionnelle avant l’âge de vingt (20) ans devront satisfaire aux mêmes critères. Néanmoins, leur âge minimum de départ à la retraite sera fixé selon leur année de naissance.

Un départ à 63 ans pour les travailleurs ayant commencé leur carrière avant l’âge de 21 ans

Les personnes ayant commencé leur activité professionnelle avant l’âge de vingt et un (21) ans devront appliquer la règle des cinq (5) trimestres et des 168 à 172 trimestres effectués. Leur âge de départ à la retraite sera donc fixé à 63 ans.

Retraite : les syndicats s’opposent aux propositions du gouvernement

La nouvelle réforme des retraites en France
La nouvelle réforme des retraites en France

Depuis l’annonce de la nouvelle réforme des retraites, les syndicats Français se montrent fermement opposés aux propositions faites par le gouvernement Français. La rédaction du décret, est jugée imprécise et une source de confusion, n’a pas réussi à apaiser les tensions. L’incertitude demeure toujours pour les futurs retraités et les nombreux cas particuliers concernés.

Retraites : mesure exceptionnelle pour certains travailleurs Français

Une « clause de sauvegarde » a également été annoncée pour les travailleurs nés entre le premier septembre et le 31 décembre de l’année 1963. Ils peuvent donc aujourd’hui bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue.

À partir du premier septembre prochain (2023), ils auront la possibilité de décaler leur départ à la retraite, tout en continuant à bénéficier des règles d’avant la nouvelle réforme. Cette nouvelle mesure exceptionnelle devrait alors apporter une certaine sérénité aux travailleurs concernés.

L’âge de départ repoussé pour les générations nées à partir de 1968

Cette nouvelle réforme des retraites vise avant tout à repousser l’âge légal de départ à la retraite qui est actuellement fixée à 62 ans, à 64 ans. Cette modification affectera principalement les individus nés à partir de l’année 1968. Concernant les personnes nées avant l’année 1968, un décret sera publié prochainement.

La situation restera inchangée pour les individus en situation de handicap, pour qui l’âge de départ reste toujours à 55 ans. Quant aux fonctionnaires de la catégorie « sédentaire », leur âge de départ sera également progressivement repoussé à 64 ans.

La nouvelle réforme suscite des interrogations et des réactions diverses
La nouvelle réforme suscite des interrogations et des réactions diverses

La nouvelle réforme des retraites et les départs anticipés ne manquent pas de susciter beaucoup d’interrogations et de diverses réactions. Si certaines mesures peuvent paraître favorables à certains individus ayant commencé leur carrière très tôt, d’autres règles, surtout l’augmentation de l’âge de départ à la retraite, risquent de susciter des réactions plus mitigées. Seul le temps nous permettra donc d’évaluer pleinement les impacts de ces nouveaux changements.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -