jeudi, juin 20, 2024
- Advertisement -

Royaume Uni : nouvelle grève des ambulanciers

Le royaume Uni connait ces dernières semaines une série de grève.  Une nouvelle grève a été organisée ce lundi par les ambulanciers. 

Le ambulanciers britanniques observent lundi une nouvelle grève pour demander des augmentations de salaires face à l’inflation dans un Royaume-Uni où la multiplication des conflit sociaux ne semble pas près de se tarir face à l’inflexibilité du gouvernement.

Une nouvelle grève pour les mêmes raisons

C’est la troisième grève en cinq semaines pour les ambulanciers du service public de santé, le NHS, dont les infirmières étaient déjà en grève deux jours la semaine passée après une première mobilisation inédite en décembre.

La grogne sociale s’étend à de nombreux secteurs au Royaume-Uni, où l’inflation atteint 10,5% selon les derniers chiffres.

Mais le secteur de la santé, frappé par un sous-financement chronique et un manque d’effectifs, est particulièrement touché.

Lire aussi: Une prime d’activité de 3000 euros pour tous les Français

L’Algérie exportera-t-elle de l’électricité vers l’Europe?

L’Algérie
L’Algérie exportera-t-elle de l’électricité vers l’Europe?

Une nouvelle journée de Mobilisation

Une nouvelle journée de Mobilisation massive est annoncée pour le 6 février, alors que le gouvernement est en train de faire adopter une loi sur le service minimum dans plusieurs secteurs, dont la santé et les transports.

Le ministre de la Santé Steve Barclay a jugé « immensément décevant » dans un communiqué dimanche soir le mouvement de grève des ambulanciers et souligné les mesures d’urgence mises en place pour assurer la sécurité des patients.

« Il n’y a pas eu la moindre proposition en cinq semaines », a dénoncé la secrétaire générale du syndicat Unite, Sharon Graham, appelant le Premier ministre conservateur Rishi Sunak à négocier car à ses yeux, son ministre de la Santé n’a pas « l’autorité » pour conclure un accord.

Lire aussi: La sous-location: Sous-louer son logement sans l’accord du propriétaire une pratique risquée !

La sous-location : Sous-louer son logement sans l'accord du propriétaire une pratique risquée !
La sous-location : Sous-louer son logement sans l’accord du propriétaire une pratique risquée !
Actualités Similaires