mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

RSA 2023 de CAF : le début de la formule « RSA rebond » en France

RSA 2023 de CAF, le jeudi dernier 6 avril 2023 marque le début d’une expérimentation majeure, elle concerne le RSA (Revenu de Solidarité Active) en France. Cette nouvelle formule, est baptisée le « RSA rebond », elle sera testée dans dix-huit (18) départements qui sont portés volontaires, avec pour principal objectif de favoriser le retour à l’emploi des bénéficiaires, et ce en simplifiant les démarches administratives.

CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)
CAF (La Caisse d’Allocations Familiales)

Lire aussi: Primes et prestations de la CAF 2023 : une astuce infaillible pour faire annuler vos dettes

Prime exceptionnelle : une aide sociale d’un montant de 3100€ sera octroyée aux salariés

RSA 2023 de CAF : le principe de la nouvelle formule « RSA rebond »

Il faut savoir que le Revenu de Solidarité Active rebond est une version remaniée du Revenu de Solidarité Active, elle prévoit de conditionner le versement de cette allocation à la réalisation de 15 heures  à 20 heures d’activité par semaine.

L’expérimentation, qui a débuté le jeudi dernier 6 avril 2023, vise à encourager les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) à reprendre progressivement une activité professionnelle, et ce en les accompagnant de manière renforcée.

Cette nouvelle réforme de Revenu de Solidarité Active fait suite à plusieurs annonces du Président de la république Française Emmanuel Macron, qui souhaite apporter un « big-bang » dans la gestion du Revenu de Solidarité Active.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)
Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Lire aussi: AAH de la CAF 2023 : une bonne nouvelle vient d’être annoncée pour l’Allocation aux Adultes Handicapés

RSA 2023 de CAF : les dix-huit départements engagés dans l’expérimentation

Le Revenu de Solidarité Active rebond sera testé donc dans dix-huit (18) départements en France ayant volontairement accepté de participer à cette expérimentation, parmi lesquels figure l’Eure, la Loire-Atlantique, les Bouches-du-Rhône, ou encore les Vosges.

Ces départements en question ont signé une convention avec l’État Français afin de mettre en place ce nouveau dispositif, qui sera suivi par un comité de coordination pour l’accès aux droits. Il faut savoir que d’autres départements, comme la Seine-Saint-Denis, ont cependant refusé de faire part à cette expérimentation, et ce en dénonçant une mesure qui peine à convaincre.

RSA 2023 de CAF : les modalités du dispositif et les freins rencontrés

Le Revenu de Solidarité Active rebond prévoit donc un accompagnement renforcé des allocataires, et ce via des heures d’activité qui sont obligatoires et un suivi personnalisé.

Les bénéficiaires de Revenu de Solidarité Active pourront donc se voir proposer diverses missions, qui sont en lien avec leurs compétences ainsi que leurs projets professionnels. Toutefois, la mise en place de cette nouvelle expérimentation de Revenu de Solidarité Active rencontre plusieurs difficultés, notamment en ce qui concerne les termes d’organisation et de coordination entre les différents acteurs concernés par cette expérimentation.

De plus, certains de ces dix-huit départements ont renoncé à cette expérimentation, ont dénonçant un dispositif qui peine à convaincre.

RSA 2023 de CAF
RSA 2023 de CAF

Lire aussi: Superbe prime de Pôle emploi 2023 : une très bonne nouvelle est annoncée pour les chômeurs

Le versement automatique des allocations de la Caisse d’Allocations Familiales

Parallèlement à l’expérimentation du Revenu de Solidarité Active rebond, le gouvernement Français souhaite également de faire simplifier toutes les procédures de versement des aides et prestations sociales.

Il faut savoir qu’actuellement, de nombreuses aides ne sont pas réclamées par les bénéficiaires, faute de démarches complexes ou d’information. Pour lutter contre ce phénomène de non-recours, plusieurs expérimentations ont été déjà lancées afin d’automatiser le versement des allocations de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), notamment en matière de Revenu de Solidarité Active.

Ces mesures mises en place devraient permettre de faciliter l’accès aux droits pour les individus éligibles.

En conclusion générale, cette expérimentation du Revenu de Solidarité Active rebond constitue une étape très importante dans la nouvelle réforme du Revenu de Solidarité Active en France. Si cette nouvelle mesure soulève de nombreux enjeux et défis, elle témoigne aussi de la volonté du gouvernement Français de repenser les dispositifs d’aide et prestation sociale et d’accompagnement vers l’emploi.

Reste donc à observer les résultats de cette nouvelle expérimentation et les ajustements qui pourront être apportés et ce en fonction des retours d’expérience des départements participants.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires