- Advertisement -

RSA 2023: une erreur lui fait perdre la prime, faites attention pour éviter un tel scénario

Une mère de famille a vu son RSA (Revenu de Solidarité Active) suspendu à cause d’une simple erreur que tout le monde peut commettre. Découvrez- là pour éviter de pareilles situations. 

Le RSA est une prestation de protection sociale française, qui complète les revenus d’une personne démunie ou aux ressources faibles, afin de lui garantir un revenu minimal. Il est attribué sous conditions définies comme suit par la CAF:

RSA 2023: quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Pour bénéficier du revenu de solidarité active vous devez :

avoir plus de 25 ans.

Si vous êtes enceinte ou si vous avez au moins un enfant, vous pouvez bénéficier du Rsa sans condition d’âge.

Si vous avez entre 18 et 25 ans, sans enfant, vous devez avoir exercé une activité à temps plein pendant au moins 2 ans sur les 3 dernières années. Pour bénéficier du Rsa « jeune actif », vous devez aussi respecter les conditions énoncées ci-après.

Habiter en France de façon stable (au moins 9 mois dans l’année).

Être français OU citoyen de l’Espace économique européen OU Suisse OU avoir un titre de séjour en cours de validité depuis 5 ans minimum.

Avoir des ressources mensuelles qui ne dépassent pas les plafonds en vigueur.

Faire d’abord valoir vos droits à l’ensemble des autres prestations sociales (allocation chômage, retraite…) auxquelles vous pouvez prétendre.

RSA 2023: Démarche à suivre pour en bénéficier

Pour espérer bénéficier du RSA, il faudra constituer un dossier. Pour ce faire il vous faudra remplir plusieurs formulaires et y joindre les pièces justificatives demandées. Il est primordial d’effectuer ces démarches avec attention, car une simple erreur pourra vous coûter un refus ou une suspension de votre aide.

Une mère de famille a vécu une telle histoire dernièrement.  Celle-ci, une mère célébataire de deux enfants recevait le RSA depuis plusieurs mois. Par ommission, elle n’a pas mentionné certains revenus lors de sa demande, a rapporté Tuxboard cette semaine.

L’erreur qui a coûter une suspension à mère de famille

Cette erreur lui a couté cher. La jeune maman a vu en effet son RSA suspendu après que la CAF a découvert l’erreur suite à une enquête qu’elle a enclenché. La suspension a duré plusieurs mois, a souligné l’allocatrice qui a du faire des mains et des pieds pour rectifier le tir et rétablir ensuite son aide.

Cette mésaventure doit servir de leçon aux autres bénéficiaires du RSA appelés à remplir minutueusement leur déclarations.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
Actualités Similaires