web analytics
- Advertisement -
ActualitéRyanair: les pilotes basés en Belgique décident de passer à l'acte

Ryanair: les pilotes basés en Belgique décident de passer à l’acte

Les pilotes de Ryanair basés en Belgique ont décidé de passer à l’action en observant une grève les 15 et 16 du mois de juillet en cours. La décision a été entérinée vendredi après son adoption par 80% de l’effectif, indique leur syndicat. 

Avis au voyageurs qui ont réservé avec la compagnie aérienne irlandaise, Ryanair, pour des vols au départ et destination de la Belgique, les 15 et 16 juillet. Leurs voyages risquent de connaitre de sérieuses perturbations et pourront même être tout bonnement annulés.

En cause, les pilotes de l’entreprise basés dans ce pays vont recourir à la grève durant ces deux jours, a annoncé vendredi leur association professionnelle, la BeCA (Belgian Cockpit Association).

Ryanair: ce que reprochent les protestataires à la compagnie

Un ultimatum a été donné jusqu’à vendredi 7 juillet pour la compagnie afin de trouver une solution. Finalement, rien de concret n’aura été proposé à ces pilotes qui réclament en fait, le respect de la convention collective prévoyant un certain nombre de jours de repos en échange des baisses de salaires consenties en 2020 au moment de la crise du Covid-19, comme l’a indiqué le site spécialisé, Air journal qui a rapporté l’information ce samedi 8 juillet.

«On nous dit que la partie de la convention sur le temps de repos est nulle et non avenue, cela revient à ne pas appliquer le droit du travail», a expliqué Alain Vanalderweireldt, président de la BeCA, cité par la même source.

Ryanair: la riposte de la direction

«Les syndicats de pilotes belges devraient négocier plutôt que de faire grève», a répondu de son coté la direction de Ryanair qui a met en exergue les accords conclus avec ses pilotes basés en Italie, en France et en Espagne.

Minimisant l’onde de choc de ce mouvement de protestation, Ryanair a rassuré ses clients affirmant que les vols ne connaitront pas de perturbations les 15 et 16 juillet.  «Nous ne nous attendons pas à des perturbations importantes de nos vols en direction et au départ de la Belgique», a t-elle écrit dans un communiqué. Expliquant que la moitié des vols de et vers la Belgique sont assurés par un personnel non belge.

Islam M.
Islam M.http://www.djalia-dz.com/fr
Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme et à l'immigration, et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications.
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -