vendredi, juin 21, 2024
- Advertisement -

Stages avec Pôle emploi : peut ont faire des stages à l’aide de pôle emploi ?

Stages avec Pôle emploi : peut ont faire des stages à l’aide de pôle emploi ? Oui grâce à Pôle emploi faire des stages dans une entrepris c’est possible. Un stage d’une journée, d’une semaine ou d’un mois, pour découvrir un secteur, un métier ou une boîte quand on est en recherche d’emploi.

Pôle emploi
Pôle emploi

Stages avec Pôle emploi : la plateforme «immersion facilitée » pour faire un stage 

La plateforme « immersion facilitée » créée en 2014, elle regroupe près de 37.000 entreprises qui proposent pas moins de 72.500 « terrains » d’immersion, selon les estimations données par Pôle emploi. L’immersion en entreprise ou le nom technique période de mise en situation en milieu professionnel permet aux entreprises d’accueillir, pour une durée d’une journée jusqu’à quatre semaines (un mois maximum), une personne en recherche de travail dans un cadre juridique sécurisé. Tous âges et tous profils confondus, c’est un office de test pour le demandeur de travail.

L’objectif, pour lui, est de chercher un métier ou un secteur d’activité, de confirmer son projet professionnel ou encore d’initier un parcours de reconversion professionnelle. L’immersion vise à rapprocher le demandeur de travail de marché du l’emploi et lui permettre, s’il est éloigné de travail, de reprendre confiance.

la plateforme «immersion facilitée » pour faire un stage 
la plateforme «immersion facilitée » pour faire un stage

Stages avec Pôle emploi : des bénéficiaires de l’immersion professionnelle plus jeunes et diplômés

Le cas de Charline, qui a 30 ans, c’est une aide-soignante depuis onze ans, intérimaire et « en bout de course », s’est essayée pendant une durée de trois jours au métier d’assistante dentaire dans un cabinet. Le déclic a opéré, elle se dit convaincue à changer de voie. Juste après ce stage, enthousiaste, elle a démarché ses potentiels futurs employeurs pour un éventuel contrat de professionnalisation.

Lire aussi : Créer une Auto-entreprise en France avec titre de séjour

Livret A et LDDS: Puis-je avoir deux livrets d’épargne ?

Comme Charline, les bénéficiaires de cette immersion facilitée sont plus jeunes que l’ensemble des demandeurs de travail, d’après une étude réalisée en interne et publiée l’année 2021. Les moins de 30 ans reflètent 38 % des immersions professionnelles, alors qu’ils ne représentent que 27 % des demandeurs de travail. Les bénéficiaires de cette immersion sont aussi un peu plus diplômés que la moyenne.

Si l’organisme d’accueil n’a pas le droit de rémunérer le stagiaire, mais il conserve son indemnisation s’il en percevait déjà une. Le demandeur de travail bénéficie aussi d’une couverture sociale, surtout en cas d’accident du travail. Il est néanmoins possible d’être remboursé, si besoin, au cas par cas.

des bénéficiaires de l’immersion professionnelle plus jeunes et diplômés
des bénéficiaires de l’immersion professionnelle plus jeunes et diplômés

La plate forme immersion facilitée : 37.000 entreprises référencées sur la plateforme immersion facilitée

La plateforme immersion facilitée a été mise en place l’année 2022 dans le but de simplifier et dématérialiser les démarches en passant par un annuaire d’entreprises « accueillantes » en ligne.

Le pari est réussi. Durant l’année précédente, chaque semaine, 2.000 mises en relation entre entreprises et demandeurs de travail qui sont réalisés et 1.000 immersions signées, d’après les estimations de Pôle emploi. Au total, environ 37.000 entreprises sont actuellement référencées sur la  plateforme et proposent pas moins de 72.500 « terrains » d’immersion.

La loi permet aussi à certains salariés d’en bénéficier : celles et ceux accompagnés par les structures de IAE (Insertion par l’Activité Economique, les travailleurs handicapés en ESAT ou dans une entreprise « adaptée » mais aussi les salariés en réinsertion (CUI), menacés d’inaptitude ou inscrits par anticipation à Pôle emploi.

Alors, toutes entreprises et associations peuvent y avoir recours. Il est simplement nécessaire d’avoir un numéro de SIRET. Les particuliers employeurs et les personnes physiques n’en font donc pas partie. Leur intérêt est de recruter plus aisément, en connaissant les potentiels candidats, notamment dans des secteurs d’activité en tension.

Selon les estimations de Pôle emploi France, l’industrie et le commerce sont aujourd’hui les deux principaux secteurs à utiliser cette plateforme le plus, après le secteur des services. Viennent ensuite la construction et l’agriculture.

La plate forme immersion facilitée : 37.000 entreprises référencées sur la plateforme immersion facilitée
La plate forme immersion facilitée : 37.000 entreprises référencées sur la plateforme immersion facilitée

Stages avec Pôle emploi : La durée maximale d’une immersion professionnelle

La durée maximale d’une immersion professionnelle est de quatre semaines (un mois). Mais, il est possible de la renouveler dans le cas où  les conditions resteraient exactement les mêmes, souligne l’institution. Le renouvellement est en fait une poursuite de l’immersion et se fait directement sur le site de la plateforme. À noter que la durée totale de l’immersion totale ne pourra excéder deux mois (60 jours) calendaires de date à date (comptant les jours non travaillés).

Lire également : Offre d’emploi en Algérie 2023 : la Direction Générale des Douanes recrute

Comment éviter le refus visa Schengen pour motif 4 ?

Autre option de cette plateforme c’est que vous pouvez également faire une immersion sur un autre poste de travail dans la même boîte. Ce sera donc une nouvelle immersion qui est indépendante de la première. Comme un stage classique, il est évidemment possible de l’étendre ou de l’interrompre à tout moment, si l’immersion ne se déroule pas bien.

Il n’y a pas de limite légale concernant le nombre d’immersion que peut faire une personne, simplement Pôle emploi avance que cela doit rester « un nombre raisonnable en fonction de votre projet », précise l’entité de mission publique. Toute demande est à défendre face à son conseiller.

L’immersion professionnelle porte déjà ses fruits. Selon une étude menée par Pôle emploi publie l’année 2021, 72 % de ceux qui en ont bénéficié de cette immersion ont trouvé un emploi dans l’année qui suit et un tiers dès la fin de leur immersion. Neuf (9) bénéficiaires sur dix (10) ont jugé ce dispositif « utile » pour leur projet et leur insertion professionnelle. C’est aussi le cas pour huit (8° employeurs sur dix (10). Près d’un quart des demandeurs de travail sont effectivement recrutés dans l’entreprise qui les avait accueillis.

La durée maximale d'une immersion professionnelle
La durée maximale d’une immersion professionnelle

Immersion professionnelle : comment s’y prendre à l’immersion professionnel ?

Tout d’abord, il faut chercher un terrain d’immersion ou en proposer un à votre conseiller Pôle emploi. Pour trouver les terrains d’immersion selon les mots de l’institution, rendez-vous sur le site internet officiel « https://immersion-facile.beta.gouv.fr » et indiquez le métier que vous recherchez et/ou le lieu avec des filtres, notamment géographiques.

A lire aussi : Conflit algéro-français: Paris persiste et signe

Facilitations d’entrée et de sortie des Tunisiens en Algérie

Il ne reste alors qu’à contacter l’entreprise qui pourrait vous accueillir. Une fois, cet accord est obtenu, le candidat et l’organisme d’accueil complètent ensemble la demande sur le site internet. La dernière étape c’est  la validation de la convention par Pôle emploi, c’est une obligation avant de commencer.

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires