web analytics
- Advertisement -
ActualitéSuspension des vols: le professeur Akhamouk fait le point

Suspension des vols: le professeur Akhamouk fait le point

Lyès Akhamouk, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie, a écarté lidée de La fermeture des frontières aérienne.

La fermeture des frontières n’a pas réussi à stopper la propagation des nouveaux variants, a précisé le professeur Akhamouk à la marge des travaux du séminaire national sur la modernisation du système de santé qui se déroule au Centre international des conférences (CIC),

Par ailleurs, le professeur a indiqué que l’obligation du pass Sanitaire peut être élargie  à d’autres espaces .

Le membre du comité a déclaré aussi que le  nouveau variant Omicron pourrait devenir dominant parmi les infections de Covid-19 en Algérie d’ici fin janvier .

Lire aussi: les déclarations du docteur Akhamouk

Le membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, le docteur Elias Akhamouk, a déclaré que la fermeture de l’espace aérien reste écartée pour le moment.

En effet, dans une intervention sur les ondes de la radio de Sétif, le docteur Akhamouk a indiqué que le

comité scientifique de suivi de l’évolution de pandémie avait recommandé l’institution du Pass vaccinal

comme condition d’entrée dans les espaces, lieux et édifices affectés à usage collectif ou accueillant du public.

Par ailleurs, le professeur a annoncé que les jeunes sont les plus touchés par le nouveau variant « Omicron « .

Ce nouveau variant ne présente pas un grand danger que Delta mais il propage rapidement, ajoute le Docteur.

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous

Des articles disponibles aussi

Premier cas de contamination au variant « Omicron » détecté en Tunisie

Découvrez le pass sanitaire que les autorités algériennes ont imposé

Omicron: la France impose de nouvelles conditions d’entrée sur son territoires, les conditions dépendent du pays de provenance de voyageur

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -