web analytics
- Advertisement -
ActualitéSystème de santé en Suisse : ce dont il faut avoir connaissance

Système de santé en Suisse : ce dont il faut avoir connaissance

Le système de santé en Suisse a la réputation d’être le meilleur au monde. Car il combine des systèmes de santé de tous les secteurs afin de créer un vaste réseau de médecins hautement qualifiés, des hôpitaux, en plus des meilleurs équipements qui soient.

 

Aperçu du système de santé en Suisse

Le système de santé en Suisse est le meilleur au monde. Pour se faire soigner, toute personne vivant en Suisse doit avoir une assurance maladie.

Le système de santé en Suisse, contrairement à d’autres pays européens, n’est pas basé sur les impôts ni financé par les employeurs. Il est payé par l’individu par le biais de cotisations aux caisses maladie suisses.

Les soins de santé en Suisse sont organisés par les cantons. Les ministres de la santé de tous les cantons forment la Conférence suisse des ministres cantonaux de la santé publique. Cette dernière vise à promouvoir la coopération et à mettre en œuvre des politiques communes entre les cantons. De son côté, l’Office fédéral de la santé publique en assure la surveillance.

 

Qui peut accéder aux soins du système de santé en Suisse ?

 

Tant qu’elle est couverte par une assurance maladie, toute personne résidant en Suisse peut accéder au système de santé. Une couverture d’assurance maladie de base est nécessaire pour les résidents et les non-résidents.

Car elle couvre 80 à 90 % des frais de santé. Certains visiteurs de courte durée en Suisse optent pour des forfaits d’assurance internationaux.

De leur côté, pour couvrir les frais de santé pour de courtes visites, les résidents de l’Espace économique européen utilisent leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

Frais de santé en Suisse


La Suisse est le seul pays de l’UE/AELE à dépenser plus de 8000 € par habitant, selon les chiffres de 2016. En 2017, les dépenses personnelles en soins de santé représentaient 28,95 % de tous les dépenses de santé, selon une étude portant sur 19 pays de l’UE.

À l’exception des soins de maternité, chaque année, les adultes doivent payer les premiers 300 francs suisses de franchise pour les soins médicaux. En plus d’un supplément de 15 francs suisses par jour pour les séjours hospitaliers.

L’assurance payera jusqu’à 90 % du montant excédant la franchise. Cette dernière est plafonnée à 700 francs suisses par an pour les adultes et à 350 francs suisses par an pour les enfants.

Lire aussi : Accès à la nationalité française : une bonne nouvelle pour les ressortissants étrangers

Assurance maladie de base du système santé en Suisse

 

En Suisse, il existe environ 60 caisses maladie, chacune offre les mêmes prestations de son assurance maladie de base. Les entreprises sont tenues d’accepter toute personne qui postule, indépendamment des conditions de santé préexistantes. Chacun est libre de choisir son propre assureur et changer d’entreprise une fois par an moyennant un préavis.

Le contrat d’assurance maladie de base couvre :

Traitement ambulatoire par des médecins reconnus

Traitement d’urgence

Médicament prescrit par un médecin et inscrit sur une liste officielle

Contrôle de maternité, test, cours prénatal, accouchement

Vaccination

Rééducation après opération ou maladie

Chaque membre de la famille doit être assuré individuellement. Pour continuer à être couvert, les bébés doivent être souscrits à une assurance maladie pour enfant dans les trois mois suivant sa naissance.

Les enfants n’ont pas besoin d’être assuré par la même compagnie que leurs parents. Une fois qu’un enfant atteint l’âge de 18 ans, il est officiellement responsable de ses propres paiements d’assurance maladie.

Système de santé en Suisse : comment s’inscrire aux soins de santé en Suisse en tant qu’étranger

Il faudra d’abord s’inscrire auprès de l’autorité cantonale locale. Le délai, pour adhérer à une assurance maladie Suisse à compter de l’arrivée, est de 90 jours. En plus de fournir les documents suivants :

Une pièce d’identité valide

Permis de séjour Suisse prouvant le droit d’être en Suisse

Justificatif de domicile

Une fois inscrit auprès d’un assureur Suisse, le ressortissant étranger recevant une carte d’assurance maladie qui devra présenter lors de tout traitement.

Aller chez le médecin en Suisse

médecin en Suisse
Une personne est généralement des bords de choisir son propre médecin à moins que sa police d’assurance n’impose une restriction au choix du médecin. Le médecin peut vous soigner et vous orienter vers un traitement spécialisé.

Il est possible de consulter des spécialistes sans recommandations de votre médecin et les faire prendre en charge par votre assurance, sauf indication contraire dans la police d’assurance.

Un rendez-vous doit être réservé à l’avance et un préavis de 24 heures, en cas d’annulation, doit être donné, sinon la personne pourra être facturée. Lors d’une visite chez le médecin, une carte d’assurance maladie Suisse doit être présentée.

Lire également : Aides aux vacances 2023 : quelles aides sociales pouvez vous obtenir pour partir en vacances?

▪︎Tourisme saharien : 3 000 touristes au Tassili-N’Ajjer

Hôpitaux en Suisse

Hôpitaux en Suisse

En Suisse pour trouver un hôpital, il suffit de chercher un panneau avec un  »H » blanc sur fond bleu. C’est le médecin qui doit diriger le patient vers un l’hôpital suisse où e patient devra présenter une preuve de sa couverture d’assurance maladie.

L’hôpital sera généralement dans le canton local du patient. Il existe trois types de service : général, semi-privé et privé.
L’assurance maladie de base couvre les soins médicaux et infirmiers et suivis ambulatoire, cependant le patient devra payer 15 francs suisses par jour pour ces frais.

 

Les pharmacies en Suisse

Les pharmacies en Suisse
Les pharmacies en Suisse sont de bons endroits pour obtenir des conseils de santé ainsi que des médicaments.

Le patient devra payer une petite somme la première fois qu’il se procurera des médicaments sur ordonnance dans une pharmacie.
Chaque patient devra ouvrir un dossier dans lequel la pharmacie enregistrera tous ces médicaments. Et c’est la même chose dans chaque pharmacie.

Les pharmacies en Suisse sont généralement ouvertes de 8h à midi puis de 14h à 18h du lundi au vendredi.

Si le patient a besoin d’une pharmacie de garde d’urgence, il pourra trouver la pharmacie la plus proche de chez lui sur le site SOS-Pharmacy.
Une franchise sur les ordonnances doit être payée, qui est de :

Jusqu’à 10 % sur les médicaments génériques

Jusqu’à 20 % sur les médicaments de marque

L’assurance ne couvre pas les médicaments sans ordonnance. En outre, le gouvernement fournit les informations sur les produits médicaux fournis en Suisse.

 A Lire aussi : Vivre en Suisse : les 10 choses à faire durant la première semaine
Ahcen Hcn
Ahcen Hcn
Par Ahcen Hacn journaliste tabloïd et conférencier depuis plusieurs années pour diverses publications. Il possède une expérience significative dans les visas et Il rédige des articles sur des sujets liés au tourisme, voyages et à l'immigration
RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -