mercredi, juillet 24, 2024
- Advertisement -

Photos – témoignage accablant contre Badji Mokhtar III

Le ministère des transports a indiqué qu’une cellule de suivi a été mise en place pour la prise en charge des difficultés liées à l’acquisition des billets et pour dénoncer les dépassements.

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a donné des instructions, lors du conseil des ministres, pour la bonne prise en charge des préoccupations des citoyens qui se trouvent en difficulté pour voyager depuis et vers l’Algérie.

Une plateforme pour dénoncé les dépassement

Le ministère des transports a mis en place une plateforme pour les passagers qui rencontrent des problèmes lors de l’achat des billets. Le client a désormais la possibilité de déposer plainte aux services du ministère des transports qui fera le nécessaire.

Cette mesure intervient suite aux déplacements qui ont été enregistrés aux niveaux des services des compagnies aériennes et maritimes.

Témoignage accablant d’une passagère

Une passagère ayant voyager à bord du navire Badji Mokhtar III de la compagnie nationale Algérie Ferries a porté un témoignage accablant contre la compagnie nationale de transport maritime.

Le retard comme chaque fois

Plusieurs passagers dénoncent les retards répétés dans chaque traversée de la compagnie nationale Algérie Ferries.

En effet, la passagère a commencé par le retard enregistré par le navire. Les passagers étaient obliger d’attendre sous le soleil brûlant.

Le service et la propreté à bord du navire Badji Mokhtar III

Le personnel qui devrait guider les voitures était carrément absent, dénonce la passagère qui décrit la pagaille et l’anarchie totale qui règne lors de l’embarquement.

Badji Mokhtar III djalia-dz
Badji Mokhtar III djalia-dz

La passagère nous montre après l’état catastrophique des sanitaire. En effet, comme nous pouvons le voir sur les photos, les sanitaire se trouvent dans un état impropre à l’utilisation.

Badji Mokhtar III djalia-dz
Badji Mokhtar III djalia-dz

 

Puis la cliente apporte des témoignages sur le menu et la restauration qui ont provoqué une autre déception pour la passagère.

« pour la bouffe il faut manger ce qu,il y a ça nous a couter 40 euro, pr des frittes, un plats de spaghetti et deux steacks. Le petit déjeuner pareil 9,50 / personne pour un café deux biscotte un croissant »

Pour recevoir des infos exclusives sur Facebook suivez nous

 

Actualités Similaires