lundi, juin 17, 2024
- Advertisement -

Titre de séjour: l’OQTF contre les étrangers sans contrat de travail

L’ordre de quitter le territoire français (OQTF) est le cauchemar permanent des étrangers résistants en France.

En effet, les ressortissants étrangers vivent dernièrement des moments difficiles notamment avec le projet de loi sur l’immigration, qui devra être adopté en 2023, menace les étrangers à la fin de leurs contrats de travail et pourraient entraîner la perte leur titre de séjour. Apprenez-en plus ce dimanche 18 décembre 2022 !

Lire aussi :Retrait de Titre de séjour: L’OQTF poursuit les maghrébins

OQTF contre les étrangers sans contrat

En France, les autorités veulent introduire des changements concernant la délivrance et le renouvellement du titre de séjour à partir de 2023. En effet, le gouvernement français pose, depuis quelques jours, les grandes lignes de la nouvelle loi sur l’immigration. Celle-ci sera examinée au début de l’année prochaine.
Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a dévoilé quelques mesures. Celles que les autorités françaises compte adopter pour gérer efficacement le dossier. Le grand artisan de ce nouveau projet a indiqué, lors d’une interview accordée à France Info, que la principale procédure consiste à créer un titre de séjour pour « occupation de courte durée ».

Lire aussi : Visa Schengen 2023 : quoi de nouveau pour les algériens?

Il a alors expliqué que ce dernier sera renouvelable et qu’il ne permettra pas le regroupement familial. Cette loi vise, selon le même responsable, à « une meilleure intégration et une meilleure expulsion ». À peine les grandes lignes connues, plusieurs voies de contestations se sont déjà élevées.

OQTF djalia-dz
OQTF djalia-dz

 

Actualités Similaires