- Advertisement -

Titre de séjour salarié: un cas de perte d’un emploi en CDI

Plusieurs algériens en France, font le changement de statut selon chaque situation, mais le plus courant c’est celui du titre de séjour salarié.

Après avoir trouvé un emploi la plupart des étudiants décident de changer le titre de leur séjour d’étudiant à un titre de séjour salarié.

C’est d’ailleurs le cas que nous allons aborder dans cet article, Mélissa, une Algérienne ingénieur de 26 ans, qui vit en France, malheureusement pour cette dernière son CDI a été suspendu par son employeur à cause d’un retard de son titre de séjour salarié.

Un retard de délivrance d’un titre de séjour salarié à cause de la suspension d’un CDI

Arrivé en France il y a 4 ans pour finir ses études, Mélissa une ingénieure Algerienne, qui a déjà en sa possession une licence et un master. Elle trouve un emploi et se fait embaucher en CDI, depuis février 2022. Comme l’annonce la procédure, afin d’être en règle, la jeune algérienne demande un changement de statut d’un titre de séjour « étudiant » à un titre de séjour salarié.

D’après le site internet de la préfecture, un récépissé sera envoyer à l’intéressé après 2 mois de sa demande de changement. Mais le souci, est que, Mélissa n’a toujours pas reçu le récépissé du bureau de l’accueil et de l’admission au séjour (BAAS) de la direction d’immigration et de l’intégration.

C’est un service de la préfecture des Bouches-du-Rhône qui est spécialisé dans la traitance des demandes des étrangers.

Lire aussi: Demander un titre de séjour pour un stagiaire

Titre de séjour 2023
Demander un titre de séjour pour un stagiaire

D’après la préfecture, le BAAS délivre chaque année environ 25000 titres de séjour. Et la même préfecture a indiqué que les agents sont envahis par des dizaines de demandes chaque jour, mais une chose est sûre, un accent est mis sur les dossiers urgent (dossier d’emploi) fait partie.

Les correspondances via Internet entre l’usager et la préfecture, peuvent connaître quelques problèmes techniques selon les services de l’état.

Un titre de séjour métier en tension

Ce problème est national, et un projet de loi immigration présenté début décembre par le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin verra le jour et sera débattu au parlement début 2023.

L’idée sera de régulariser les travailleurs étrangers sans papiers dans les métiers en manque de main d’oeuvre. Et ainsi prévoir la création d’un nouveau titre de séjour « métier en tension ».

Suivez nous sur: Facebook

Titre de séjour
Notre Facebook
Actualités Similaires