samedi, juillet 13, 2024
- Advertisement -

Tourisme en Algérie : Top 5 des meilleures villes à visiter

Tourisme en Algérie : L’Algérie le pays continent avec une côte méditerranéenne de 1200 Kilomètres, elle est le plus grand pays d’Afrique, offre aux visiteurs des paysages diversifiés. Nous y trouverons des villes charmantes, une architecture pittoresque, une côte méditerranéenne magnifique, des paysages aussi variés que luxuriants, ainsi que d’innombrables monuments historiques et sites archéologique.

Les familles Algériennes cherches des endroits idéals pour passer quelque jour de vacances notamment à l’approche de la saison estivale.

Pour aider les familles algériennes à choisir leur prochaine destination pour des vacances d’été, nous avons sélectionné pour vous ces cinq jolis endroits de la vaste Algérie.

Lire aussi :Le PDG d’Air Algérie Yacine Benslimane : de nouvelles lignes seront ouvertes

Tourisme en Algérie : La ville d’Alger, la capitale de l’Algérie

La ville d’Alger, capitale de l’Algérie, a été fondée par les Ottomans. L’ancienne Casbah constitue un véritable labyrinthe, avec des ruelles qui traverse les maisons du vieux quartier comme des ruisseaux.

Tourisme en Algérie djalia-dz
témoignage inspirant d’une touriste française

Le Dar Hassan Pacha, somptueux bâtiment de style maghrébin à la façade mauresque et néo-gothique, vaut également le détour. L’intérieur de la bâtisse en rénovation est malheureusement fermé au public. Alger offre à ses visiteurs un contraste saisissant entre le passé et le future. L’Alger offres aux estivants et aux amateurs de la baignade, des plages au long de ses côtes.

Tourisme en Algérie : La ville d’Oran, a capitale de l’ouest

Oran est une ville côtière de l’ouest algérien qui recèle beaucoup de beautés. La capitale du rais est une attraction à part entière. Elle offre un large choix de bâtiments historiques à explorer : de splendide mosquées, une casbah, un théâtre… Oran possède probablement la plus belle architecture de toutes les villes d’Algérie. C’est également l’endroit idéal pour faire de la plongée sous-marine, gouter à la cuisine Algérienne et écouter de la music de Rai.

Par ailleurs, c’est à Oran que se déroule l’intrigue du célèbre roman du prix Nobel de littérature, Albert Camus, « La Peste », écrite en 1947.

Tourisme en Algérie : La ville de Bejaïa,  ancienne bougie

Bejaia, ancienne bougie, est une ville côtière du littoral méditerranéenne. Elle est traversée par le fleuve de la Soummam. La capitale des Hammadites dispose de nombreux lieux touristiques. Le visiteur pourra se rendre notamment à la Mosquée Sidi Soufi, à l’Aqueduc de Toudja, aux vestiges de la muraille Hammadite, au fort Moussa et à son musée, à la casbah, au parc National de Gouraya…

Les alentours de Bejaia offrent, eux aussi, de nombreuses attractions : Les amateurs de plongée sous-marine et de pèches se rendront au Cap Sigli ; ceux qui désirent profiter de la plage et d’un lieu de villégiature, au petit village de Tichy ou à la pointe Boulimat ; les mordus de randonnée au massif du djebel Babor ou au Pic des singes.

A Bougie, vous aurez aussi le plaisir de vous baigner de l’anse des Aiguades et visiter un des plus hauts phares de la Méditerranée au Cap Carbon.

Tourisme en Algérie : La ville de Jijel appelée Djdjelli

Jijel, également appelée Djidjelli, bastion des Kotoma, se situe dans le nord est Algériens, à 300 km de la capitale Algérienne. La ville dispose de plusieurs sites touristiques à visiter :

Le musée préhistorique de Ghar el Baz, le musée Kotoma et la maison de culture Bounab Rachid.

D’autres endroits et monuments comme le Grand Phare, le Vieux Port et le Bateau Barberousse valent aussi le détour.

Tourisme en Algérie : une touriste française surprise 

En outre, le touriste pourra se rendre dans les restaurants de la ville pour déguster des spécialités locales ; se promener le long de la corniche ; balader dans les quartiers chics de Jijel, place Beaumarcherer bronzer sur les superbes plages du littoral.

Tourisme en Algérie : La ville de Annaba : Ancienne Bône

Annaba ancienne Bône, quatrième ville d’Algérie, garde toujours les traces de ses fondateurs, les Phéniciens. La coquette possède un port naturel par lequel transitent de nombreuses exportations. Mais pour les visiteurs, c’est l’histoire et la culture de la ville, en particulier Hippone (du latin Hippo Regius) qui constitue l’attraction principale.La cité antique est entourée, d’un côté, d’olivier, de l’autre de la mer. Ses vestiges comprennent des mosaïques, des trophées de bronze, des ruines de bâtisses et temples religieux.

 

 

 

 

 

 

 

Mohammed Muhammed
Mohammed Muhammed
Par Mohammed Loul Rédacteur web expérimenté, il rédige notamment des articles sur l'actualité des aides et les primes en France
Actualités Similaires