web analytics
- Advertisement -
ActualitéTransport aérien : ce qu'on sait de FlyWestaf

Transport aérien : ce qu’on sait de FlyWestaf

La compagnie à bas prix FlyWestaf a annoncé son inscription au Centre national du registre de commerce (CNRC) algérien, une première étape en vue de démarrer ses opération aériennes en Algérie.

« FlyWestaf Algeria SPA informe ses actionnaires et le public de son incorporation au Registre du commerce. C’est la première compagnie aérienne de transport de passagers et de marchandises à bas coût en Algérie », a indiqué son communiqué. Sur son site, FlyWestaf, dont la maison-mère est basée au Canada, explique qu’elle se déploiera sur deux axes : « devenir la première compagnie low cost en Algérie afin de soutenir le secteur du tourisme indispensable à la croissance du transport aérien et de rendre la destination Algérie attractive », et aussi

« être opérateur charter pour le marché national et international ».

FlyWestaf compte lancer ses premières liaisons dès avril prochain  entre l’Algérie et la France, au départ d’Alger, Oran et Annaba à destination de Paris-Beauvais, Lyon et Marseille. La low cost proposera des billets aller-retour à 200 euros.

Mais si FlyWestaf Algeria est désormais inscrite au CNRC, son existence reconnue, il lui reste encore le plus important à obtenir :

l’agrément définitif des autorités de l’aviation algérienne pour pouvoir opérer des vols. Et en Algérie, ce genre de processus peut prendre du temps, beaucoup de temps.

Pour recevoir des infos exclusives

suivez nous

Plus lire aussi:

Premier cas de contamination au variant « Omicron » détecté en Tunisie

Découvrez le pass sanitaire que les autorités algériennes ont imposé

 

RELATED ARTICLES
- Advertisment -

Most Popular

- Advertisement -